Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 18:31

L’huile d’olive entre allégations et intérêt réel

L'HUILE D'OLIVE ENTRE ALLEGATIONS ET INTERET REEL

 

 

              L’huile d’olive fait partie intégrante de notre alimentation méditerranéenne, elle constitue une des principales sources de matières grasses. Utilisée en cuisine depuis l'Antiquité, elle est aussi utilisée en pharmacie comme excipient dans la célèbre huile camphrée ainsi que d’autres médicaments (comme solvant du cholécalciférol vitamine D3) mais aussi dans plusieurs crèmes et pommades, elle fait partie des produits cosmétiques. C’est un exemple parfait d’Alicament. (Cliquer sur  lien pour visualiser notre article)  

Cette multiplicité d’usages fait qu’on lui attribue divers bienfaits, Qu'en est-il de en réalité ?    

L’huile d’olive est-elle riche en  l'huile oméga-3 ?

          Non. L’huile d’olive n’est pas la meilleure huile pour un apport significatif en oméga-3, un acide gras insaturé. Par exemple, selon Santé Canada [1],

            - 15 ml d’huile d’olive contiennent 0,1 g d’oméga-3

             - Alors que 2 ml d'huile de lin contiennent 1,3 g

Comme la quantité d'oméga-3 contenue dans l'huile d'olive est négligeable, il ne faut pas miser sur cette matière grasse pour en tirer des bienfaits tels que la diminution des risques de maladies cardiovasculaires, une régulation de la tension artérielle, la prévention de certains cancers ou encore l’amélioration du fonctionnement des reins. Au sujet des ACIDES GRAS POLYINSATURES OMEGAS-3 lire notre article : LES OMEGAS-3 UN EXEMPLE D’ALICAMENT

L’huile d’olive est-elle la moins grasse de toutes les huiles ?

Non. Contrairement aux idées reçues, l’huile d’olive n’est pas moins grasse que les autres types, qu’il s’agisse de l'huile de colza, de l'huile de lin ou de l'huile de soja.

Toutes les huiles sont composées à près de 99  % de lipides, c’est-à-dire de matières grasses. L’huile d’olive ne fait pas exception. Toutefois, c’est une huile riche en acides gras mono-insaturés (= bon gras), ce qui contribue à rétablir l’équilibre entre les gras saturés et insaturés.

 En fait, il s’agit du principal composant avec 10,1 g d'acides gras mono-insaturés pour 14 g d’huile d’olive. Le reste est constitué de différents composés mineurs (squalènes, alcools triterpéniques, stérols (β-sitostérol), phénols et autres dérivés du tocophérol).

Par ailleurs, la mention « légère » que certains fabricants apposent sur les bouteilles ne change en rien la composition de l’huile d’olive. En terme calorique l’huile n’a rien à « envier » aux autres huiles. Dans le cadre d’un régime pauvre en calories l’huile d’olive fait partie des aliments hypercaloriques.   

L’huile d’olive de première pression à froid représente un choix logique ?

            L’huile d’olive de première pression à froid représente le choix le plus censé, après trituration (écrasement) des olives on les soumet à une pression, cette technique permet de recueillir seulement 40 % de l’huile contenue dans les olives. Pour obtenir la totalité, les producteurs ajoutent de l’eau chaude et effectuent une seconde pression, c’est la pression à chaud. La qualité de l’huile s’en trouve alors diminuée, puisqu'elle perd ainsi bon nombre de ses nutriments.

Cela dit depuis un certains temps les procédés [4] on été nettement améliorés, les producteurs n’ont pratiquement plus recours à l’ajout d’eau on obtient théoriquement une huile d’olive de bonne qualité.  Les divers types de procédés : Extraction par pression (classique), Extraction par centrifugation et Extraction en Sinolea. Lire à ce sujet :  Extraction de l'huile d'olive

Selon l’organisation UFC-Que choisir :  « La mention « Première pression à froid » fait partie des mentions facultatives pouvant figurer sur l’étiquetage des huiles d’olive vierges ou vierges extra, obtenues à moins de 27° C lors d’un premier pressage mécanique de la pâte d’olive par système d’extraction de type traditionnel avec presses hydrauliques. La mention « Première pression à froid » ne signifie finalement plus grand-chose aujourd’hui. » SIC (ndlr valable en France)

L’huile d’olive dite extra vierge est de meilleure qualité

          Vrai. Selon le Conseil Oléicole International, les huiles d’olive vierges sont obtenues par « des procédés mécaniques ou d'autres procédés physiques dans des conditions, thermiques notamment, qui n'entraînent pas d'altération de l'huile, et n'ayant subi aucun traitement autre que le lavage, la décantation, la centrifugation et la filtration. »

La qualité d’une huile d’olive se remarque principalement par son taux d’acidité. Plus celui-ci est bas, meilleure sera l’huile. Ses qualités gustatives ressortiront davantage. Cette appellation est soumise aux normes du Conseil Oléicole International qui stipule notamment que le taux d’acidité ne doit pas excéder 0,8 %. De plus, différents critères organoleptiques, c’est-à-dire tout ce qui peut être perçu par les organes sensoriels, doivent être respectés afin de porter la mention « extra vierge ». [5,7]

Selon : International Olive Oil [5]

l'huile d'olive vierge extra: huile d'olive vierge dont l'acidité libre exprimée en acide oléique est au maximum de 0,8 gramme pour 100 grammes

- l'huile d'olive vierge: huile d'olive vierge dont l'acidité libre exprimée en acide oléique est au maximum de 2 grammes pour 100 grammes

- l'huile d'olive vierge courante: huile d'olive vierge dont l'acidité libre exprimée en acide oléique est au maximum de 3,3 grammes pour 100 grammes

L’huile d’olive permet de réduire les risques de maladies cardiovasculaires

          Vrai. De nombreuses études ont permis d’établir un lien entre l’alimentation et les maladies cardiovasculaires, qui représentent d’ailleurs aujourd'hui l’une des principales causes de mortalité dans le monde, d'après l'OMS. Des études ont permis de démontrer l’effet antithrombotique et antiagrégant plaquettaire de l’huile d’olive. Ces propriétés permettent notamment de prévenir l’athérosclérose, c’est-à-dire la formation de plaques riches en cholestérol sur les parois des artères qui rend plus difficile la circulation sanguine. Une alimentation riche en huile d’olive permettrait de limiter la coagulation sanguine excessive. Le taux de décès suite à des maladies cardiovasculaires est d’ailleurs inférieur dans les pays où la consommation d’huile d’olive fait partie intégrante du régime alimentaire, c'est-à-dire sur le pourtour de la méditerranée. 

L’huile d’olive possède des propriétés antioxydantes

         Vrai. L’huile d’olive tire ses propriétés antioxydantes, entre autres, des composés phénoliques qu’elle contient, dont les principaux sont l’hydroxytyrosol et l’oleuropéine. Des études ont montré qu’une consommation régulière d’huile d’olive pourrait réduire le stress oxydatif dans l’organisme, soit les dommages causés par les radicaux libres [2]. Il s’agit d’un moyen préventif agissant sur plusieurs maladies, notamment les cancers. L’huile d’olive renferme également de la vitamine E, un autre agent fortement antioxydant. Cette vitamine offre une protection supplémentaire au système immunitaire puisqu’elle agit sur les globules rouges et blancs.

Mais l'huile d'olive n’a pas que des vertus… Contrairement aux huiles de canola, de soja ou de noix, l'huile d'olive ne contient pratiquement pas d'acides gras essentiels. Elle contient également moins de vitamine E que l'huile de tournesol ou de maïs. [9,10,11]

Ref :

1- Santé Canada. Fichier canadien sur les éléments nutritifs, 2005

2- Marrugat J, Covas MI, et al. « Effects of differing phenolic content in dietary olive oils on lipids and LDL oxidation--a randomized controlled trial. » Eur J Nutr 2004 June;43(3):140-7..

Lien : http://link.springer.com/article/10.1007/s00394-004-0452-8

3- Site : Passeportsanté  

4- Extraction de l'huile d'olive

5- international olive oil : Dénominations et définitions des huiles d'olive

6- Caractéristiques de l’huile d’olive

7-  NORME CODEX POUR LES HUILES D’OLIVE ET LES HUILES DE GRIGNONS D’OLIVE CODEX STAN 33-1981 c’est un ficher pdf remarquable.

8-  UFC-Que Choisir : Huiles d'olive Glossaire

9- Hu FB, Manson JE and Willet WC. Types of dietary fat and risk of coronary heart disease: a critical review. J Am Coll Nutr 2001; 20(1): 5-19.

10- Schrauwen P and Westerterp KR. The role of high-fat diets and physical activity in the regulation of body weight. Br J Nutr 2000; 84(4): 417-27.

11- U.S. Department of Agriculture. Agricultural Research Service. USDA Nutrient Database for Standard Reference, Release 14. [En ligne]. http://www.nal.usda.gov/fnic/cgi-bin/nut_search.pl. (Page consultée le 12 mai 2003).

15- TELQUEL 27 juillet 2014Graphique : l’huile d’olive en manque de compétitivité

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Patrick 19/04/2015 09:01

Bonjour, bravo pour la qualité de l'article, qui propose une analyse réfléchie et critique des vertus et limites que présente l'huile d'olive...sur laquelle je me suis souvent documentée, et qui est l'huile fétiche de mon alimentation (consommée à froid bien entendu dans la mesure du possible)...
Bonne journée...
Patrick

Amster 20/04/2015 19:16

MERCI

lamya Tanger 30/09/2014 11:01

Alors là chapeau ! Je viens de découvrir votre blog par hasard et je vous félicite pour votre travail, votre engagement et votre partage. Désormais je verrai autrement les pharmaciens, ils ne sont malheureusement pas tous ainsi engagés, encore faudrait-il qu'on les trouve en pharmacie, sur leur lieu de travail !! Encore une fois bravo et bonne continuation.

Amster 30/09/2014 11:53

Merci Mme, le travail ici montre notre façon de pratiquer notre métier, cela dit, pour être honnête cette façon de voir et de penser ne représente qu'une minorité quasi inexistante (nous semble-t-il !) de nos confrères. Ce blog a globalement deux objectifs, primo l'auto-formation en tout indépendance vis-à-vis des industriels : cela se fait avec une prise de risque réelle puisque nos textes sont publiques et sont soumis à la critique de tout un chacun.
Secundo : la mise en ligne, d'un certains nombre de réponses et d'avis, parfois compliqués à expliquer lors d'une simple discussion, le blog permet de présenter un argumentaire raisonné loin des discussions de salon, du moins pour ceux qui prennent "la peine" de nous lire et croyez le Mme ils sont peu nombreux au Maroc. Paradoxalement la majorité de nos lecteurs sont à l'étranger plus exactement on a 5966 connexion de la France contre 387 du Maroc ! C'est dire le plaisir qu'on a à vous lire.
Merci Mme

Oirdimed 08/08/2014 16:01

Un excellent article , comme à l accoutumé , puis je le partagé ?

Oirdimed 09/08/2014 02:10

Merci pour votre esprit de partage , et bonne continuation

Amster 08/08/2014 18:11

Merci
Bien sur vous pouvez parfaitement partager, en citant si possible la source : PHARAMSTER
Bonne journée

Célie 02/08/2014 17:45

Personnellement j'utilise de l'huile d'olive tant dans ma cuisine que pour mes soins beautés. Elle est parfaite pour se démaquiller ou encore pour nettoyer son visage. En tout cas merci j'ai appris pleins de choses :) je reviendrais peut-être voir d'autres articles plus tard, n'hésitez pas à venir me faire un petit coucou aussi

Amster 02/08/2014 22:17

Volontiers si vous pouvez laisser le lien autant pour moi que pour mes lecteurs
Merci à vous

graines ricin 28/07/2014 19:14

Merci :)

Recherche