Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 14:06

MEDICAMENT

OFLOXACINE OU CIPROFLOXACINE VS RIFAMYCINE

DANS LES OTITES EXTERNES AIGUÊS

Note importante pour les patients : cet article est une discussion professionnelle, ne pas changer ni arrêter votre traitement sans l’avis de votre médecin, ce dernier connaît parfaitement votre cas. Par ailleurs les données scientifiques sont en perpétuelle évolution, il se peut que votre médecin traitant puisse se baser sur des données dont nous ne disposons pas

Ne jamais se fier à Internet pour prendre des décisions médicales ou thérapeutiques, les risques d’erreurs sont énormes avec de sérieuses conséquences pour votre santé.

OFLOXACINE OU CIPROFLOXACINE VS RIFAMYCINE DANS LES OTITES EXTERNES AIGUÊS

      

        Cet insertion est basé essentiellement sur la lecture d’une discussion parue dans le numéro de janvier 2014 de la REVUE PRESCRIRE

Source : « Prescrire en questions Otites externes aiguës : et la rifamycine ? » PAGE 77 • LA REVUE PRESCRIRE JANVIER 2014/TOME 341 V° 363

Les otites externes aiguës sont des inflammations aiguës de l'épiderme et du derme du conduit auditif externe, principalement d'origine bactérienne. Pseudomonas aeruginosa et Staphylococcus aureus, (le fameux staphylocoque doré), sont les bactéries les plus souvent impliquées (2).

Divers médicaments en application locale réduisent la durée des symptômes, mais même en l'absence de traitement, l'évolution est souvent spontanément favorable en quelques semaines (2).

 

 

OFLOXACINE OU CIPROFLOXACINE VS RIFAMYCINE DANS LES OTITES EXTERNES AIGUÊS

 

 

ANALYSE COMPARATIVE :

RIFAMYCINE (OTOFA®)

Selon la Revue Prescrire il n’existe pas d'essai comparatif randomisé ayant évalué la rifamycine en gouttes auriculaires dans les otites externes aiguës, ni versus placebo, ni versus autre antibiothérapie. Autrement dit, l'utilisation de la rifamycine auriculaire dans les otites externes aiguës ne repose pas sur une évaluation clinique comparative.

La revue rapporte que le Martindale (un ouvrage de base en pharmacologie clinique) affirme que la rifamycine est active contre les bactéries Gram positif, dont fait partie le staphylocoque doré, mais son activité est plus inconstante contre certaines bactéries à Gram négatif, dont fait partie le Pseudomonas aeruginosa (3).

Dans le résumé des caractéristiques (RCP) de la spécialité à base de rifamycine auriculaire Otofa®, il est mentionné que la rifamycine est inactive contre le pseudomonas aeruginosa, ce qui conduit à des échecs cliniques et microbiologiques (4).

OFLOXACINE (OFLOCET® goutte auriculaire)      &

CIPROFLOXACINE SPECTRUM® goutte auriculaire)

- L'ofloxacine auriculaire (Oflocet® ou autre), une fluoroquinolone, est autorisée selon son RCP « dans le traitement des otorrhées purulentes : sur aérateur transtympanique ; sur cavité d'évidement ; sur otites chroniques non ostéitiques à tympan ouvert ». Cette fluoroquinolone n'est pas officiellement autorisée dans le traitement des otites externes aiguës.

- Cependant, dans plusieurs essais cliniques, l'ofloxacine et la ciprofloxacine par voie auriculaire ont été aussi efficaces en termes de guérison d'otites externes aiguës après 7 jours et 2 semaines de traitement que l'association auriculaire d'un antibiotique avec un corticoïde (2,5,6). On en deduit aussi l'inutilité du corticïde local dans cette indication.

- Dans un essai randomisé chez des patients atteints d'otites externes ou d'otites moyennes chroniques, l'efficacité de la ciprofloxacine et celle de la gentamicine auriculaire ont été voisines, sans différence statistiquement significative

- Selon le Martindale, les fluoroquinolones sont en général actives contre les bactéries le Pseudomonas aeruginosa, et les staphylocoques. Mais des résistances à ces antibiotiques se développent (7)

Autant la rifamycine que l’ofloxacine ou ciropfloxacine ne sont ototoxiques :

La rifamycine ne fait effectivement pas partie des antibiotiques avérés ototoxiques, et elle peut être utilisée en cas de perforation du tympan, comme l'ofloxacine et la ciprofloxacine (1,2). Rappelons que les antibiotiques ototoxiques à éviter en cas de perforation du tympan sont (2) :

                 - La framycétine, aminoside, n’est plus disponible au Maroc sous forme auriculaire

                 - La gentamicine, aminoside, n’est plus disponible au Maroc sous forme auriculaire

                 - La néomycine, aminoside retrouvé dans le POLYDEXA® et ANTIBIO SYNALAR® en association avec un corticoïde et la polymexine B qui est elle aussi ototoxique

                 - La polymyxine B, polypeptide retrouvé dans POLYDEXA®, ANTIBIO SYNALAR® et l’AURICULARUM® en association avec un corticoïde et l’oxytétracycline.

 

             La revue conclue qu’en pratique dans les otites externes aiguës, l'absence d'évaluation clinique et le spectre d'activité de la rifamycine, qui ne couvre pas les Pseudomonas aeruginosa, en font un choix moins utile que les fluroquinolones, notamment l'ofloxacine.

La place de la rifamycine apparaît limitée aux infections résistantes à un traitement par fluoroquinolone, avec preuve d'infection par une bactérie Gram positif, notamment un staphylocoque doré.

L’avis du pharmacien :

        Cet article nous permet, à toute fin utile, de rappeler les formes auriculaires ototoxiques : POLYDEXA®, ANTIBIO SYNALAR® et l’AURICULARUM®. Leur administration ne peut être faite qu’après osculation de l’état tympan. Cela implique que tout conseil hasardeux ou prescription probabiliste est à proscrire. Au Maroc nous avons comme ofloxacine en goutte auriculaire OFLOCET® dont l’avantage est sa présentation en récipients unidoses ce qui facilite sa conservation et dont l’inconvénient est le prix, à 70.80 DH, et qui malgré une petite baisse lors de la dernière vague de baisse des prix au Maroc reste chère pour nos patients.

Le SPECTRUM® gouttes auriculaire, DCI ciprofloxacine, à 33.00 DH, constitue une alternative moins onéreuse et tout aussi indiquée dans les otites externes aiguës même à tympan ouvert.

A titre d’information rappelons que la rifamycine, antibiotique macrocyclique complexe qui inhibe la synthèse d'acide ribonucléique, peut être transformé par hémi-synthèse en rifampicine, le célèbre antituberculeux.

Références :

1-Prescrire Rédaction "Otofa° solution auri¬culaire" Rev Prescrire 1987; 7 (62) : 63-64.

2- Prescrire Rédaction "Otites externes aiguës non compliquées. Un traitement local par cipro-floxacine ou ofloxacine, sans corticoïde, est le plus souvent suffisant" Rev Prescrire 2013 ; 33 (356) : 443-446.

3- "Rifamycin Sodium" + "Rifampicine". In :"Mar¬tindale The complete drug reference" The Pharma-ceutical Press, London. Site www.mediànes complete.com consulté le 11 juillet 2013 :31 pages.

4- ANSM "RCP-Otofa°" + "Notice" 22 février 2006: 12 pages.

5-Prescrire Rédaction "Otloxacine auriculaire : balance bénéfices-risques favorable" Rev Prescrire 2012 ; 32 (342) 267.

6- Prescrire Rédaction "ciprofloxacine auriculaire¬Ciloxan°. Otites externes aiguës : une autre fluoro-quinolone, sans plus" Rev Prescrire 2013; 33 (356) : 412. 7- "Ciprofloxadrte"+ `Ofloxacine"+ "Quinolones". ln : "Martindale The complete drug reference" The Pharmaceutical Press, London. Site www. medicinescomplete.com consulté le 21 octobre 2013:45 pages.

Partager cet article

Repost 0
Published by Amster - dans MEDICAMENT
commenter cet article

commentaires

sur le staphylocoque 29/09/2016 16:05

Toutes ces informations sont vraiment utiles ! J’ignorais que c’était le staphylocoque qui causait les otites externes. De ce fait, j’ai maintenant la formule sur tous les médicaments au cas où l’un de mes proches serait victime de cette maladie.

Amster 29/09/2016 18:54

On espère plutôt que cet article poussera les patients à consulter absolument un médecin avant toute prise hasardeuse de médicament.
Bonne journée

Recherche