Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 18:51

MEDICAMENT

EFFET DE LA CONSOMMATION DU LAIT

SUR L'ABSORPTION DE LA LEVOTHYROXINE

 


En juin 2010, nous avons évoqué le fait que les médicaments à base de lévothyroxine doivent être pris le matin à jeun sur la base d’une étude de 2009

Source :

  1. 1- T. Bach-Huynh, B. Nayak, J. Loh, S. Soldin, J. Jonklaas. « Timing of Levothyroxine Administration Affects Serum Thyrotropin Concentration ». The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism Vol. 94, No. 10 3905-3912. 2009

  2. 2- PHARAMSTER : A quel moment de la journée faut-il prendre la lévothyroxine T4 (LEVOTHYROX®)? 14 juin 2010

Cette fois-ci on revient au sujet de la lévothyroxine avec une publication des endocrinologues de l’université de Los Angeles (UCLA School of Medecine, Etats-Unis)

Source :

  1. 1- Deborah Chon & All « Concurrent Milk Ingestion Decreases Oral Levothyroxine Absorption » in ENDO2017 Number: LB SUN 25, Category: Thyroid/HPT Axis

  2. 2- « Cow's milk interferes with absorption of thyroid supplement levothyroxine » in ENDOCRINE SOCIETY le 01 avril 2017

Les résultats de ce travail, qui a concerné l’étude de l’impacte de la consommation du lait sur l’absorption de la lévothyroxine, ont été présentés lors du congrès annuel de la société d’endocrinologie, à Orlando en 2017.

Méthode :

- Cette étude a concerné 10 personnes âgées en moyenne de 33 ans.

- Les participants étaient bien portants et ne souffraient pas de problème de thyroïde ni d’allergique au lait.

- On leur a administré deux doses de 1 milligramme de lévothyroxine (soit 10CP de LEVOTHYROX® 100µg) à un mois d’intervalle.

- Ils ont pris la 1ère dose sans lait de vache et la deuxième avec 12 oz (environ 330ml) de lait (2% de matière grasse). .

- Après un jeûne de nuit, les concentrations sériques de thyroxine T4 (T4) totales ont été mesurées juste après la prise puis à 1, 2, 4 et 6 heures après l'ingestion de 1000μg de lévothyroxine par voie orale

 

Résultat :

L'absorption totale de T4 a été significativement plus faible chez ceux qui ont consommé du lait de vache en même temps que la lévothyroxine, par rapport à ceux qui ont pris la lévothyroxine seule.
 

Conclusions des auteurs :

- Il s'agit de la première étude à démontrer que l'ingestion simultanée de lait de vache et de lévothyroxine réduit l'absorption de cette dernière.

- Les résultats confirment la littérature précédente montrant l'interférence du calcium élémentaire avec l'absorption orale de la lévothyroxine.

- Les patients sous traitement substitutif à la lévothyroxine devraient éviter de prendre du lait simultanément avec leur médicament

 

L’avis du pharmacien :

Le nombre de participants à cette étude est certes très réduit, néanmoins les résultats de ce travail vont dans le sens des études antérieures. En effet le RCP de la spécialité Lévothyrox® indique que les médicaments contenant des sels de fer de calcium pris par voie orale engendrent une diminution de l’absorption digestive de la lévothyroxine. Il préconise de Prendre la lévothyroxine à distance de ces produits (plus de 2 heures, si possible).

Le conseil officinal est donc clair : prendre la lévothyroxine à jeun et loin de tout laitage et de tout médicament ou complément alimentaire à base de calcium.

*******************************************************************************

******************************************************************************************
 

Rappel des interactions médicamenteuses avec la lévothyroxine :

Source RCP de la spécialité LEVOTHYROX® 100 microgrammes, comprimé sécable, mis à jour du 27/09/2016 consulter le 15/05/2017

A - Association faisant l’objet de précautions d’emploi

 

Lévothyroxine + Résines échangeuses d’ions (colestyramine, cholestipol, kayexalate, …) sevelamer, sucralfate, agents topiques gastro-intestinaux, antiacides (sels d’aluminium…) et adsorbants

  • - Diminution de l’activité des hormones thyroïdiennes (réduction de leur absorption intestinale).

  • - Les prendre à distance des hormones thyroïdiennes (plus de 2 heures si possible).

Lévothyroxine + Inducteurs enzymatiques : Anticonvulsivants (carbamazépine, phénobarbital, phénytoïne, primidone, barbituriques) ; griséofulvine ; rifampicine, rifabutine. Décrit pour la phénytoïne, la rifampicine et la carbamazépine.

  • - Risque d’hypothyroïdie clinique chez des patients hypothyroïdiens en cas d’utilisation d’associations dû à l’augmentation du métabolisme de la T3 et de la T4.

  • - Surveillance des taux sériques de T3 et T4 et adaptation si besoin de la posologie des hormones thyroïdiennes pendant le traitement par l’inducteur enzymatique et après son arrêt.

Lévothyroxine + Médicaments contenant des sels de fer, de calcium par voie orale

  • - Diminution de l’absorption digestive de la lévothyroxine.

  • Prendre la lévothyroxine à distance de ces produits (plus de 2 heures, si possible).

Lévothyroxine + Chloroquine / proguanil (antipaludéen)

  • - Risque d’hypothyroïdie clinique chez les patients substitués par des hormones thyroïdiennes.

  • - Surveillance de la TSH et des concentrations sériques de T3 et T4 et adaptation si besoin, de la posologie des hormones thyroïdiennes pendant le traitement par l’antipaludique et après son arrêt.

Lévothyroxine + Inhibiteurs de protéase boostés par ritonavir (indinavir, lopinavir…)

  • - Les inhibiteurs de protéase peuvent diminuer l’efficacité des hormones thyroïdiennes en augmentant leur métabolisme hépatique.

  • - Il est recommandé de surveiller étroitement les taux d’hormones thyroïdiennes (surveillance clinique et biologique) et le cas échéant d’ajuster la dose de lévothyroxine.

Lévothyroxine + Estrogènes non contraceptifs

  • - Risque d’hypothyroïdie clinique en cas d’estrogénothérapie substitutive.

  • - Une surveillance clinique et biologique est nécessaire

  • - La dose de lévothyroxine doit être adaptée chez les femmes ménopausées prenant des estrogènes.

B - Associations à prendre en compte

Lévothyroxine + Imatinib, sunitinib

  • - L’imatinib et le sunitinib sont susceptibles de diminuer l’efficacité de la lévothyroxine.

  • - Il est donc recommandé de surveiller d’éventuelles modifications de la fonction thyroïdienne des patients, à l’initiation ou à la fin du traitement concomitant.

  • - La dose de lévothyroxine sera ajustée si nécessaire.

Lévothyroxine + Orlistat

  • - Orlistat peut interagir avec un traitement substitutif de l’hormone thyroïdienne par diminution de l’absorption des hormones thyroïdiennes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Amster - dans MEDICAMENT
commenter cet article

commentaires

Recherche