Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 20:40

CIGARETTE : UNE PHARAMCOLOGIE DE LA MORT

 

En cherchant sur le net des informations sur le formol, j’ai trouvé par hasard ce tableau magnifique sur les substances contenues dans la cigarette. Je ne pouvais pas me priver du plaisir de vous le faire partager, d’autant plus que je le cherchais depuis un bon bout de temps. C’est tout simplement un régale il démontre toute la perfidie des fabricants de cigarettes.


Quelques constatations :  

      - Dans la colonne « couramment utilisé dans … » il n’y a aucune mention pour certains produits, la raison est que ils sont tellement toxiques qu’il n’ont plus d’utilisation courante (exemple le mercure)

      - On remarquera la synergie diabolique entre la nicotine et l’Ammoniac qui renforce d’une part l’absorption de la nicotine et d’autre part sa fixation au niveau des récepteurs du cerveau

      - Ce tableau mentionne aussi la présence de théobromine, utilisé comme agent aromatisant, naturellement présente dans le cacao et qui des effet similaires à la theophylline et notamment son effet bronchodilatateur

On imagine facilement l’effet de l'association suivante : 

            NICOTINE + THEOBROMINE + AMMONIAC  

La théobromine ouvre les portes du poumon (effet broncho-dilatateur), la nicotine pénètre massivement, l’ammoniaque fini le macabre travail en la fixant sur les récepteurs centraux

C’est tout simplement démoniaque. Cette association est loin d'être fortuite, cela démontre en fait qu’il s’agit bien d’une utilisation prémédité dans la cigarette d’association de produits hautement toxiques qui ne sont pas contenu dans le tabac à l’état naturel et ce pour augmenter l’addiction à la cigarette.

Il y a réellement lieu de différencier entre le produit végétal dit « tabac » et le produit industriel pharmacologiquement actif et nocif dit « cigarette »  

         - Autre élément remarquable souvent oublié ou méconnu : en général on présente la nicotine comme un poison qui cause le cancer oui c’est vrai mais ce qui est aussi grave et qui a surtout un effet immédiat c’est que la nicotine accélère le rythme cardiaque (elle cause une tachycardie tout simplement). Sous la nicotine le cœur n’arrive plus à se « relâcher » càd à revenir à rythme de base, il est tout le temps mis sous tension, un tel régime appliqué à n’importe quel moteur fini par le caler. Vous imaginez facilement l’effet chez l’homme d’autant plus qu’on associe couramment à d'autres stimulants tel le tabac, café ou au thé et souvent à des moment précis ou le cœur a grandement besoin de se reposer (après le repas, après l’effort, dans les moments de détente …)        

 

           Au final la technicité qui est à la base de la formulation des cigarettes vendues parait beaucoup plus proche de celle d’un médicament toxique, dangereux, nuisible, sans aucun effet bénéfique que d’un quelconque produit naturel. C'est une pharmacologie de la mort  

        La cigarette illustre parfaitement l’utilisation pernicieuse à des fin nuisibles et criminels de données pharmacologiques avec lesquels nous on travail au quotidien pour soulager les gens.

 

 

Si on devait matérialiser l’ennemi n°1 de la santé de la population dans le monde on ne trouverais pas mieux que la pauvreté et les fabricants de cigarettes

 

27/10/08  Lien : http://atchimiebiologie.free.fr/cigarette/cigarette.html

 

 

Substances

Couramment utilisés
dans …

Objectifs des fabricants de cigarettes et
effets sur votre santé

Acétone,
acides acétique,
dioxyde de titane,
Hydroxyde-oxyde,
sulfate d'ammonium
, etc.

 Les dissolvants, les vernis …

Produits de blanchiment des cendres et accélérateurs de combustion.
l'acétone, peut provoquer des troubles vagodépresseurs pouvant allez jusqu'au coma. Irritation des muqueuses, céphalées, salivation, nausées, vertige, etc.
Le dioxyde de titane peut être cancérigène.

Ammoniac,
acétaldehyde, etc.

Détergents pour le nettoyage des WC. un composé alcalin employé dans la fabrication d'explosifs, de fertilisants et de désinfectants …

Renforce l'absorbion de la nicotine et augmente votre dépendance.

Arsenic, Coumarine, acide cyanhydrique, cyanures d'hydrogène

Mort aux rats. Le cyanure était utilisé par les nazis dans les chambres à gaz.

Toxicité pour le foie.
La coumarine possède des propriétés anticoagulantes.

Benzopyrène

 

Pénètre dans les noyaux cellulaires et altère l'ADN : autoréplication des cellules et développement de tumeurs cancéreuses.

Chlorure de vinyle

Utilisé dans les matières plastiques, c'est un narcotique.

Dépression et cancer du système nerveux central, du foie et du cerveau. Modifications dégénératives des os et des dommages à la rate et aux poumons.

Cadmium

Métal lourd.
Batteries cadmium-nickel,
barres de contrôle des réacteurs,
Teinture et impression …

Risque de cancer du poumon par inhalation.
Atteinte pulmonaire et emphysème par irritation, atteinte osseuse (ostéoporose et ostéomalacie), atteinte rénale,
Anémie, décoloration jaunâtre des dents, rhinite, ulcération occasionnelle du septum nasal, dommages au nerf olfactif et perte de l'odorat.

DDT

Pesticide pour lutter contre les insectes (moustiques).

Cancer (IARC) a classé le DDT dans la catégorie 2B << peut-être cancérogène pour l’homme >>. Polluants Organiques Persistants (POP).

FORMALDEHYDE (Formol).

gaz d’échappement des véhicules à moteur, particules agglomérées, la laine de verre et la laine de roche, matières plastiques et des revêtements, les moquettes, la pâte à papier, les peintures et vernis, la fumée de tabac, … On utilise le formaldéhyde comme désinfectant ou pour la conservation d'organes (formol).

Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC) et l'OMS CLASSE LE FORMALDEHYDE COMME CANCEROGENE.
(Juin 2004).
le Formaldehyde, provoque le cancer du rhinopharynx, des fosses nasales et des sinus et un risque accru de leucémie.

Glycérol, sorbitol, propyléne glycol, acide alphaglycérophosphorique.

(l’acroléine issue de la combustion du glycérol est irritante et extrêmement toxique. L'acroléine est aussi Utilisée comme arme chimique de guerre, considérée dangereuse à 0,100 ppm et pourtant présente à plus de 0,120ppm dans une atmosphère enfumée d’un lieu clos). Ces substances chimiques présentes dans de nombreux produits (peinture, vernis, cosmétiques, produits d’entretien, …)

Les agents humectants rendent la fumée plus facile à inhaler : augmentent les effets nocifs des substances sur les poumons.

Mercure.

 

Toxique par inhalation. Danger d'effets cumulatifs car insoluble. Lésion des muqueuses du tube digestif et des voies respiratoires.
Trouble du rythme cardiaque, inflamation de la cavité buccale pouvant aller jusqu'à la perte des dents …

Méthanol

Le méthanol est utilisé comme solvant dans les vernis-lacque, peintures, vernis, ciments, encres, antigel, colorants, plastiques et diverses peintures industrielles. C'est aussi un carburant pour les fusées.

On a découvert que l'exposition à long terme au méthanol peut provoquer des maux de tête, des changements d'humeur, l'irritation des yeux et de la peau, des troubles du sommeil, des problèmes d'estomac et la déficience visuelle.

Miel, épices, cacao, réglisse, théobromine.

Différents arômes

Agents de goût et de saveur : favorise la consommation de cigarettes. Dilate les bronches et facilite l'absorbtion de la fumée

Monoxyde de carbone.

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique très dangereux. (Gaz d'échappement des véhicules motorisés).

Un asphyxiant qui empêche l’oxygène, vital pour l’organisme, de se fixer sur l’hémoglobine. Les tissus et les organes d'un fumeur (1 paquet) reçoivent jusqu’à 15% d’oxygène en moins.

Naphtalène.

Anti-mite

Risque de cancer chez l'homme. Provoque des anémies hémolytiques.

Nicotine.

La nicotine est l’un des poisons les plus violents qui existe. Ainsi, une dose comprise entre 30 et 50 milligrammes suffit pour tuer un homme. Elle est à l’origine de la dépendance vis à vis de la cigarette. La nicotine est aussi utilisée comme herbicide et insecticide.

la nicotine accélère le rythme cardiaque. elle entraîne une baisse de la température cutanée due au rétrécissement des vaisseaux. Favorise la formation de thromboses (caillots sanguins) dans les artères. A la fin d'une journée, un fumeur à la chaîne a déjà pris la dose mortelle de 30 à 50 milligrammes. Cependant, comme l’absorption de la nicotine est étalée sur de nombreuses heures, le foie peut l’éliminer au fur et à mesure.

Nitrosopyrolidine,
Dimethylnitrosamine,
Diéthylnitrosamine.

Nitrosamines (NNN et NNK).

Provoque des lésions cancéreuses.

Polonium 210.

le niveau du polonium 210 dans le tabac américain en 25 ans a triplé. Ceci a coïncidé avec l'augmentation de l'utilisation des engrais de phosphate par des cultivateurs de tabac.
- le minerai de phosphate de calcium accumule l'uranium et libère lentement le gaz de radon.

Le polonium 210 est le seul composant de la fumée de cigarette qui a produit des cancers par par inhalation.
- les tumeurs apparaissent a un niveau cinq fois plus bas qu'un fumeur qui fume 1 à 2 paquets.
Dommages génétiques, cancer du foie, ulcère d'estomac, leucémie, cirrhose du foie, et maladies cardiovasculaires.

Toluène, Acide formique, nitrique et chloridrique.

Solvants industriels

Irritations des bronches, rhinites

Notez que la majorité de ces substances sont cancérigènes.

.           

Partager cet article

Repost 0
Published by amster - dans MEDECINE & SANTE
commenter cet article

commentaires

Recherche