Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 19:26

 

arrêt de commercialisation des spécialités
BARALGIN & NOVALGINE

 

               Attention lire à propos de ce sujet la mise à jour du 07/08/2009

                   "Remise sur le marché marocain des spécialités NOVALGINE & BARALGIN"

Le site Pharmacie.ma à annoncé l’arrêt de commercialisation des spécialités à base de NORAMIDOPYRINE à savoir toutes formes comprises : BARALGIN & NOVALGINE

 

L’avis du pharmacien :

Ce n’est pas trop tôt, cette décision devait être prise il y a une dizaine d’années, mais face à la démission des officinaux de tout débat scientifique, se contentant seulement des mièvreries mondaines, cela a traîné des années durant, exposant des centaines de milliers de nos concitoyens à des agranulocytoses mortelles qui passent le plus souvent en silence.


Certes on n’aime pas sur pharamster tirer sur les épaves néanmoins en juin 2005, déjà, on avait rédigé un petit texte sur les pyrazolés vendus au Maroc. Un texte qualifié de dérangeant transgressif et donc impubliable. Désolé pour les âmes politiquement correctes, voici ce texte qui met en évidence la démission intellectuelle des officinaux de toute démarche scientifique et ce depuis des années et des années. Laissant à d’autre le droit de réfléchir et de décider sans qu’ils aient le moindre avis se contentant d’être de simple livreurs (ou délivreurs) de médicaments.           

 
Auparavant, on peut se poser la question à qui la faute si les pyrazolés ont continué à exister sur nos rayons en 2009 ?  
Paradoxalement cette situation n’est pas due uniquement aux industriels car ces derniers travaillent en toute légalité avec des textes bien établis, par contre ils ne trouvent en face d’eux aucune forme de contrepoids ni force de proposition scientifique à même de mieux recadrer leur activité dans l’intérêt du patient.
Redéfinir les stratégies industrielles sur la base des besoins réels du patient, garantit à long terme une meilleure qualité des produits, des argumentaires pharmacologiques solides et enfin des prix compétitifs. Tout cela consolidera la position de notre industrie au niveau national et international  

Etre une force de proposition c’est un des rôles majeurs du pharmacien d’officine, dans l’intérêt de nos patients mais aussi dans l’intérêt, à long terme, de notre industrie donc de la filaire du médicament toute entière       

      


 

Les pyrazolés  vendus au Maroc

                                                                            Juin 2005


Les pyrazolés sont vendus au Maroc sous la dénomination de 3 spécialités : BARALGIN, NOVALGINE & BUTAZILIDINE  

 

           - BUTAZOLIDINE  DCI  phenylbutazone un des derniers anti-inflammatoires rescapés de la famille des pyrazolés.  

            - La composition du BARALGIN et du NOVALGINE est strictement la même. Il s’agit du métamizol sodique (DCI) qui n’est autre que la noramidopyrine méthane sulfonate sodique. Il s’agit d’un analgésique antipyrétique dérivé des pyrazolones. Ces deux spécialités sont produites par le même laboratoire   

            - Le dénominateur commun, le plus remarquable, de ces trois produits n’est autre que leurs effets hématologiques représentés essentiellement par une agranulocytose complète mortelle dans 10 % des cas. Effets qui sont évoqués en cas d’apparition de fièvre et/ou d’angine et/ou d’ulcérations buccales et/ou de purpura et qui imposent l’arrêt immédiat du traitement et l’orientation du patient en urgence vers une structure hospitalière

En fait le BARALGIN et le NOVALGINE ne différent que par les mentions portées sur leur packaging :
En effet si sur la boite du NOVALGINE on a mis la mention analgésique antipyrétique, sur celle du BARALGIN on retrouvera la mention antispasmodique analgésique

 

Il est fort utile de nuancer l’effet "antispasmodique" de la noramidopyrine effet qui est loin d’être clairement établi. Heureusement que le fabriquant se rattrape sur le prospectus où il n’est plus question d’effet antispasmodique mais d’effet sur « la douleur spasmodique » ce qui revient à un effet antalgique, l’effet antispasmodique n’étant absolument pas établi. Moralité le packaging (ou l’habit) ne fait pas le moine. 

 

Pour comprendre pourquoi la mention « antispasmodique » a été portée sur le BARALGIN M il faut revenir au Vidal édition de 1994. En effet la composition du BARALGIN M qui en France s’appelait «BARALGINE A LA NORAMIDOPYRINE » est la suivante par comprimé :

             ► Métamisol sodique (DCI)

                 ou noramidopyrine méthane sulfonate (DCF)       ………………… 500    mg

             ► Pitofénone chlorhydrate (DCI)                           …………………     5    mg

             ► Fenpiverinium Bromure (DCI)                            …………………     0,1 mg

Les véritables antispasmodiques de cette formule sont en effet : le pitofénone antispasmodique papavérinique et le fenpiverinium antispasmodique atropinique ces deux composants ont été supprimé du BARALGIN M tout en conservant sur le packaging la mention antispasmodique. Rien de grave, c’est juste un « petit oubli »

La mention « à la noramidopyrine » qui est obligatoire, en France, sur tout emballage de médicament contenant cette molécule n’a pas lieu d’être dans notre pays

   

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Amster - dans MEDICAMENT
commenter cet article

commentaires

Mins 24/03/2014 00:16

Cet article vient de M éclaircir sur la cause du décès subite de ma soeur qui abusait du baralgin pour soulager les douleurs de règles, partie à 32 ans en laissant derrière sa petite fille d un an et demi ! Allahirmha ! Je hais les médicaments, et l industrie pharmaceutique ! que dieu nous en préserve,

arsalan 29/12/2013 19:54

Votre publication très très intéressant je lis toujours votre analyse en point de vue officinale je suis très satisfait par votre critique merci bien j espère que tu peux nous rejoindre au groupe forum des pharmaciens sur fecebook j ai déjà partager vos articles ils sonts vraiment très intéressants merci

Amster 30/12/2013 11:25

Merci pour votre invitation même si je suis peu enclin à utiliser Facebook
Bonne année 2014

nab 19/11/2013 13:50

il calme les douleurs dentaires il calme il calme il calme bon médicalement

Amster 20/11/2013 16:50

Il calme absolument avec un risque d'1 cas sur 10 d'agranulocytose mortelle. Calmer la douleur, oui ... mais à quel prix ? c'est là tout le problème

ahmed elaichi 31/08/2011 00:34



      j'aime bien!!!!!!!!!!!!!!!!



Amster 04/09/2013 20:12

Le risque existe, c'est indéniable, cela dit existe-t-il des effets secondaires rémanents même après arrêt du traitement je ne le croit pas

khaoula 04/09/2013 01:31

Je l'ai utilisé pendant un an et maintenant je crains peut-être pour me faire du mal

Amster 31/08/2011 00:43



Merci Sidi



Recherche