Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 11:28

Ce matin à l’ouverture une dame, d’un certain age, accompagnée de sa grande fille s’adressa à nous sur un ton timide en nous disant ma fille, ma fille a un prurit génital et en même temps elle nous présentait un sachet en plastique noir de quelques centaines de gramme. Le genre de sachets où nos client et clientes mettent un flacon d’urine pour les tests classiques de glucosurie. On lui dit d’accord Lalla, mais en voulant faire le test en question on s’est aperçu que le sachet contenait juste des œufs frais.

La dame voulait juste nous offrir des œufs Beldi de sa pauvre petite fermette tout en nous parlant des désagréments de sa fille, un joli malentendu qui démontre simplement que la relation pharmacien - patient quand elle est bien menée dépasse largement le cadre des petites mesquineries commerciales qui parasitent le fonctionnement de beaucoup de nos officines. Le genre de petits calcule médiocres qui sont devenus la norme et qui hypothèquent l’avenir de toute une profession.

Partager cet article

Repost 0
Published by Amster - dans ESCAPADE
commenter cet article

commentaires

Recherche