Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 12:09

Escapade avec Mohamed Laroussi
" PAM  PAM HOURRAH " 



Il s’agit de la chronique de M Laroussi publiée dans le journal LE SOIR du 15/06/2009, un petit texte très bien réussi qui exprime ce que pense une certaine partie de l’opinion marocaine  (dite bien informée). Rien à rajouter, rien à retrancher, que du bon à déguster sans modération.    


« J'ai fauté. Oui, je n'ai pas voté. J'ai été à côté de la plaque. J'avais tout faux. D'abord, première faute : je n'ai pas retiré ma carte d'électeur. Et moi, contrairement à mon ami et néanmoins confrère ARB*, personne ne me l'a ramenée jusqu'à chez moi. J'ai attendu en vain que le Moqadem frappe un jour à ma porte et me l'apporte en mains propres pour pouvoir le coincer en flagrant délit. Mais, il n'est pas venu. Je crois qu'il avait senti le piège et s'était rétracté. Par contre, dès qu'il avait su que j'étais en voyage, il avait ramené la carte de ma fille qui, comme ARB*, ne s'était jamais inscrite. (Je vous jure que c'est authentique). Deuxième faute : étant tout le temps à l'écoute des murmures de la rue et du brouhaha de la foule, j'avais cru comprendre qu'à l'instar de 2007, ça va être le fiasco total : des bureaux déserts, des urnes vides et des candidats sonnés. J'avais tout faux. 52,4 % ! Plus de la moitié de la population, malgré la chaleur suffocante et la moiteur ambiante, est allée voter, sûrement sans motivation et sans illusions, juste pour me narguer, me contredire, et, en définitive, m'humilier. Oui, je me sens ridicule. Confondu. Avili. Ah ouili ! D'ailleurs, troisième faute impardonnable : moi qui croyais que le peuple allait enfin prendre le pouvoir et que c'en était fini de tous ces politicards ringards qui nous racontent depuis une éternité les mêmes bobards, il a décidé et même voté pour tous les garder... Pire, juste pour me ricaner au nez et me démentir, il a mis qui vous savez en tête de file**. Dernier lancé, premier arrivé ! C'est simplement mi-ra-culeux. De là, à penser que c'est la bombe de Bouknadel qui aurait fait exploser les suffrages, c'est un pas sympa que je ne franchirais pas. Au fait, quelqu'un peut-il me filer l'adresse de sa pharmacie*** ? J'ai une de ces migraines... ».

        *   Ahmed Reda Benchemsi : Rédacteur en chef de TELQUEL 
        **  Il s’agit du PAM : Parti Authenticité et Modernité de ALI EL HIMMA  
        *** Il s’agit d’une consoeur de BOUKNADEL, candidate aux élections communales pour le PAM, qui a défrayé la chronique en menant sa campagne avec un gros décolleté mettant en exergue des mensurations plutôt généreuses …      


Post-scriptum

 Au cours de ces élections, du 12 juin 2009, les citoyens marocains avaient le choix entre voter pour ceux qui n’ont rien fait ou bien alors voter pour ceux qui ne vont rien faire. C’est une démocratie sans enjeux réels, une telle démocratie constitue est en fait un excellent logiciel avec des données erronées ; il en sort donc des résultats qui n’ont aucun intérêt.
Les données de base d’une démocratie réelle comportent au minimum deux éléments
       - De la part du futur élu : présenter un véritable projet de société cohérant et réalisable 
       - De la part de l’électeur : un sens de la citoyenneté et un niveau d’éducation à même de lui donner les moyens d’apprécier les divers projets de société qu’on lui présente.

Du coup on est face à une véritable question et à un véritable dilemme déontologique :
Sachant qu’une démocratie avec un citoyen sans éducation mène inéluctablement à des catastrophes, n’est-il pas pertinent de chercher des systèmes temporaires permettant d’abord le renforcement de l’éducation du citoyen suivie d’une période d’apprentissage de la démocratie (le sens de la vie commune, l’intérêt général, le respect de différence des idées et des convictions) avant d’entamer la mise en place d’une véritable démocratie? Quitte à susciter temporairement le courroux des ONG.
L’objectif étant que, dans des cas d’éviter l’émergence de courants extrémistes et populistes, et dans d’autres cas d’éviter la médiocrité d’une démocratie de forme sans chalenges ni de véritables alternatives socio-économiques.            

Partager cet article

Repost 0
Published by Amster - dans ESCAPADE
commenter cet article

commentaires

Recherche