Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 20:09

EFFERALGAN VITAMINE C & EFFERALGAN 500 MG CP
Attention aux posologies à l’aveugle


Au Maroc la spécialité EFFERALAGAN est disponible sous 3 formes

-          En sirop pédiatrique

-          En cp effervescent sécables à 500 mg

-          Et en cp effervescent sécables à la vitamine C mais qui sont dosés à 330 mg en paracétamol

Ce dernier dosage n’est mentionné que dans la formule du médicament alors que logiquement il doit apparaître en premier sur le packaging.

Au lieu du dosage en paracétamol, le packaging met l’accent sur la vitamine C, qui est dosée à 200 mg seulement, ce qui en fait un argument purement marketing sans importance pharmacologique notable.

La bêtise du pharmacien :

C’est de conseiller l’EFFERALGAN Vitamine C à un adulte à la posologie de 1 Cp 3 fois par jour soit 330 mg de paracétamol 3 fois par jour ce qui est la dose d’un enfant de 16.5 kg (sur la base des 60 mg/kg/jour).

« L’EFFERALGAN vitamine C » est en fait une forme pédiatrique destinée aux grands enfants (de 16 à 40 kg soit entre 4,5 ans et 13 ans). Pour l’utiliser chez l’adulte il faut prendre 2 cp 3 fois par jour ce qui en fait, du coup,  l’un des paracétamols les plus chers du marcher Marocain !!!                 

La bêtise des pharmaciens :

C’est de se comporter comme de vulgaires petits apothicaires à l’esprit strictement mercantile sans avis critique, ni aucun recule, par rapport aux produits qu’ils vendent.

Dans le cas précis de l’EFFERALGAN, le pharmacien en tant qu’officinal doit (oui c’est un devoir) non seulement donner son avis mais aussi peser de tout son poids (à travers ses instances représentatives oh combien absentes) afin de changer la mention « EFFERALGAN VITAMINE C » en « EFFERALGAN 330 MG A LA VITAMINE C » ce qui montrera son attachement sans faille aux intérêts des ses patients en terme de sécurité et d’efficacité des produits qu’il vend  (c’est une attitude que ni Mr J. ATTALI et encore moins Mr E. LECLERC n’ont prévu dans leurs analyses)   

Les officinaux deviendrons ainsi, à travers leurs instances représentatives, un véritable groupe de pression et un Think tank pour les institutions chargées de réglementer le secteur de la santé en général et du médicament en particulier (AFFSSAPS en France, Direction du médicament au Maroc …). Alors qu’aujourd’hui ils ne sont rien d’autre que de simples petits coursiers focalisés sur de petits intérêts mercantiles.

Mais, me diriez-vous, c’est quand même simple de changer une mention sur un carton, encore faut-il le faire … Bon courage.               

Partager cet article

Repost 0
Published by Amster - dans MEDICAMENT
commenter cet article

commentaires

Recherche