13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 00:43

DUOXOL

Le générique du RELAXOL

 

           Il nous est apparu intéressant de mentionner sur PHARAMSTER la mise sur le marcher marocain dernièrement, du DUOXOL, une  première copie du RELAXOL, d’autant plus qu’elle met l’association thiocolchicoside / paracétamol à un prix relativement plus abordable que le RELAXOL.

 DUOXOL.jpg

Analyse critique :

Rappel : l’erreur est inhérente à l’exercice de la réflexion qui ne peut être considérée comme la négation l’avis de l’autre. C’est un exercice libre et libéral à la fois. PHARHAMSTER 

       - L’élément le plus intéressant du DUOXOL est un PPM à 37.00 DH contre 53.10 DH pour le RELAXOL soit une différence nette de 16.10 DH,  30% de moins que la molécule princeps.

       - Il aurait été plus intéressant d’intégrer le terme paracétamol au nom commercial même cela donnera à titre indicatif " DUOXOL PARACETAMOL" :    DUOXOL-PARACETAMOL.jpg

L’objectif étant d’éviter les surdosages en paracétamol fréquents en rhumatologie. Lire à ce sujet ce cas d’officine intitulé : Attention aux paracétamols cachés  

En outre en utilisant la dénomination DUOXOL PARACETAMOL cela laisse la possibilité de commercialiser par la suite un DUOXOL simple à 4 mg de thiocolchicoside par CP, sans avoir recoure à une autre dénomination comme c’est le cas pour le RELAXOL et le COLTRAMYL qui appartiennent tous les deux au même laboratoire. Le laboratoire aura gagné  sur les deux volets la sécurité pour le patient et une offre de produit cohérente et intégrée plus percutante. Se baser uniquement sur les statistiques de l’IMS Health pour lancer un produit sur le marcher nous paraît réducteur car cela ne fait que transférer la richesse. Alors qu’en se basant sur les besoins réels du patient et avec un peu d’imagination on arrive à la créer.           

       - Un petit point, au niveau du prospectus, au paragraphe INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES, le nom DUOXOL est écrit DUO-XOL, il faudra choisir laquelle des écritures on désire ! En tout état de cause ce genre de cafouillages ne donne pas une bonne image, à rectifier au plus vite.

       - Le thicolchicoside non associé est disponible au Maroc sous 3 appellations dosées à 4 mg : COLTRAMYL, COLTRAX et le MIOREL.           

Le RELAXOL et le DUOXOL sont eux une association de paracétamol 500 mg + thiocolchicoside 2 mg. La posologie du thiocolchicoside étant 8 mg par jour (4 mg x 2), on se retrouve dans le RELAXOL et le DUOXOL avec une posologie journalière de 2 CP x 2 par jour, et on s’approche ainsi des doses maximales de paracétamol.

Il valait mieux, à notre sens, pour plus de flexibilité de traitement et de sécurité pour le patient mettre sur le marcher un produit à base de thiocolchicoside seul. D’ailleurs l’association thiocolchicoside / paracétamol à doses fixes n’est pas commercialisée en France (sauf erreur de notre part)      

        - Globalement le DUOXOL reste un bon produit dans un contexte caractérisé par la sous médicalisation d’un grand nombre de nos patients, sous réserve d’un usage rationnel et sous contrôle médical.     

 

Rappel succin sur le thiocolchicoside :

 

        - Le thiocolchicoside est un analogue soufré, de synthèse, d'un glucoside naturel du colchique, il se comporte pharmacologiquement comme un myorelaxant.

        - Il supprime ou atténue considérablement la contracture d'origine centrale: dans l'hypertonie spastique, il diminue la résistance passive du muscle à l'étirement et réduit ou efface la contracture résiduelle.

        - Son action myorelaxante se manifeste également sur les muscles viscéraux: elle a été mise en évidence notamment sur l'utérus.

        - Par contre, la thiocolchicoside est dépourvu de tout effet curarisant: c'est en effet par l'intermédiaire du système nerveux central et non par une paralysie de la plaque motrice qu'il agit. Il n'altère donc pas la motilité volontaire, ne provoque pas de paralysie et évite, de ce fait, tout risque respiratoire.

        - Enfin, le thiocolchicoside est sans influence sur le système cardiovasculaire.

Grossesse & allaitement :

- Les études effectuées chez l'animal ont mis en évidence un effet tératogène. En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou fœtotoxique du thiocolchicoside lorsqu'il est administré pendant la grossesse.

En conséquence, l'utilisation de ce médicament est déconseillée pendant le premier trimestre de la grossesse. Cet argument ne constitue pas l'élément systématique pour conseiller une interruption thérapeutique de grossesse mais conduit à une attitude de prudence et à une surveillance prénatale soigneuse.

- Le thiocolchicoside est contre-indiqué en cas d'allaitement

Partager cet article

Published by Amster - dans MEDICAMENT
commenter cet article

commentaires

abdessamad 14/10/2010



le laboratoire qui commercialise coltrax est polymedic et non sanofi aventis


 



Recherche

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog