Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 19:50

 

  12 03 16 A. BENKIRANE Salwa Benabdellah & Fatiha Bennis Act

  

        Après Georges W Bush  en novembre 2009, après le groupe Berlusconi Sarkozy et Obama en janvier 2010, voici venu le tour de Mr Benkirane, le président du gouvernement marocain, de participer à l’insu de son plein grès à notre campagne de promotion du préservatif.

Pour être précis, à l’origine, cette photo a été publiée dans le supplément du n° 114 de la revue  Actuel People  page 10 du 29/10/2011 au cours de la campagne des législatives, à côté de Mr Benkirane on reconnait deux fortes personnalités féminines de l’organisation Women’s Tribune Salwa Benabdellah & Fatiha Bennis qui étaient l’invitées  VIP d’un meeting de l’organisation des femmes du PJD (parti islamiste marocain).

Image d'origine : (Cliquer pour agrandir)A.-BENKIRANE-Salwa-Benabdellah---Fatiha-Bennis-Act-copie-1.jpg

La barbe et "la chose" !

         En réalité, le regard du président de notre gouvernement peut être compris diversement, autant il peut marquer son côté grivois (c’est peu probable) autant il peut marquer une fuite du regard qui ne peut soutenir celui d’une femme ce qui est fort possible, une certaine forme de retenue. Malheureusement, quand on n’arrive pas à regarder une femme dans les yeux, forcement, notre regard risque de se poser sur autre « chose » et c’est ma fois plus délicat … .

        Etonnamment cette idée est classique, et en particulier chez lez religieux : plus on cherche à « combattre la chose », plus on est obnubilé par elle ; et chassez le naturel il revient au galop. Lorsqu’on écoute globalement le discours religieux aussi bien des imams, des rabbins que des curés, on se rencontre qu’il se focalise à plus 70% sur « la chose » comme si le reste des problèmes de nos sociétés n’était qu’accessoire : ni les problématiques environnementales, ni les problèmes liés à l’incivisme de nos concitoyens, ou encore moins l’analphabétisme et l’ignorance de notre population ne trouvent grès à leurs yeux.

La société de surconsommation et du gâchis ou on vit ne les choquent pas autrement alors que toutes les religions, chacune à sa façon, incitent à une consommation  modérée, ce dernier concept est à la base même du principe du jeun (ramadan, carême et taanit), on ne voit dans ce rite que l’abstinence. Lire à ce sujet notre article : "La pratique du jeûne et la santé

      Plus encore, on cherche souvent à légiférer de façon générale les comportements intimes des gens qui ne sont en réalité qu’une immense série de cas particuliers … et pourtant, on prédique, on légalise et on interdit en faisant fi de ce qui fait l’une des caractéristiques humaines les plus importantes : l’unicité de chacun, tout en sachant qu’il évolue dans une communauté. Même dans la santé, dès qu’on s’approche de la sphère de l’entrejambe des gens, les langues des religieux, toutes tendances confondues, se délient !

      Au niveau de l’alimentation, on donne tellement d’importance au rituel de l’abattage alors que l’on dénigre l’importance de l’équilibre alimentaire pour la population ; peu importe la qualité et l’équilibre de ce que vous mangez pourvu qu’on sauve le rite !

Plus de 70% (c’est une simple appréciation) du discours religieux se focalise sur « la chose », les 30% restant sont dominés par la recherche du pouvoir politique. « La chose » et le Pouvoir politique sont en fait les piliers d’un raisonnement phallocratique de base. Comme phallocrate émérite on peut citer deux exemples typiques : Mr Berlusconi qui appartient à la phallocratie chrétienne (plus connue sous le nom de démocratie chrétienne) et Mr. Mr Dominique Strauss-Kahn un socio-phallocrate (socio-démocrate) de renommée mondiale.   

Articles conseillé sur ce même blog :

- La perception de la vérité

- Aid Al Adha ou fête du mouton

- Analphabétisme démocratie et religion

- Les ambiguïtés rationnelles dans le discours

 

Revenons aux femmes :

       Qu’est-ce qu’une femme séduisante ? À cette question, cette image nous donne quelques éléments de réponse. Lorsqu’une  marocaine d’une part, respire la santé et d’autre part s’impose par son intelligence,  elle ne peut être qu’un bijou inestimable, même si on ne partage pas forcement  ses idées.  ( un raisonnement parfaitement valable aussi dans l’autre sens)

Oui, la santé est une exigence de la beauté, et on oublie qu’une hygiène de vie raisonnable  [sans tabac, peu d’alcool, une alimentation diversifiée et une activité physique régulière] est à la base de l’épanouissement physique de l’être humain.

L’intelligence est une nécessité qui donne de  la profondeur à l’être humain, c’est une autre dimension de la séduction qui transcende le physique, sans le nier pour autant, qui interpelle l’affectif par la qualité de l’esprit. C’est cette dimension qui permet souvent le maintien des relations humaines étroites et complices sur de longues périodes.

Et contrairement à ce que l’on croit, l’intelligence n’est pas un don du ciel, non elle se cultive par un effort intellectuel permanent et par le renouvellement incessant de la curiosité.

Bonne fin de semaine

Partager cet article

Repost 0
Published by Amster - dans ESCAPADE
commenter cet article

commentaires

Dr KETTANI 09/05/2012 16:56


joli article....ton blog est dans mes favoris merci de nous faire part de ton savoir faire...

Amster 09/05/2012 17:28



Merci à vous Sidi



Recherche