Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 21:01

 

12-09-20-Escapade-Mozambique-Maroc-2-a-0-source-l-economi.jpg

 

           Enfin un joli dessin sur la débandade de l’équipe marocaine de foot, et par ricocher de tout le sport marocain, London 2012 oblige.  En gros les pseudo-lions de l’Atlas ont été « domestiqués » par une courageuse équipe du Mozambique qui les a transformés en un accessoire pour la maison.  

Ce qui frappe dans ce dessin c’est la bonhomie du personnage africain qui rappel un autre personnage, non moins sympathique, celui la bande dessinée KIRIKOU. 12-09-20-Escapade-Mozambique-Maroc-2-a-0-KiriKou.jpgL’un et l’autre se caractérisent par l’humanisation de l’image de l’Afrique.

Le terme «humanisation » par rapport à une situation donnée, consacre une technique de communication usuelle qui vise à transformer l’appréciation par le grand public d’une situation conflictuelle donnée. Il s’agit de faire passer l’opinion publique d’une vision rationnelle à une vision émotionnelle en la chargeant par l’affect.

En ce sens Kirikou, qui est très loin de la culture Tintin, comme le dessin de RIK transforment l’image d’une Afrique (noire ou basanée) dominée d’une part par la nature somptueuse et d’autre part des conflits violents perpétuels d’une agressivité incommensurables. Des conflits qui trouvent leurs origines dans la prépondérance des considérations religieuses et ethniques sur l’aspect citoyen. Autant au nord qu’au sud de l’Afrique, cet état de fait bloque irrémédiablement l’émergence d’une culture démocratique. Ce qu’on oubli souvent c’est que l’éclosion d’une démocratie avec son corolaire en terme de droit de l’Homme, nécessite au préalable l’existence d’un projet de société cohérent réaliste et réalisable. A défaut de tel projet, la démocratie, au meilleur des cas, devient une simple mécanique électorale qui tourne en rond et qui finie tôt ou tard par imploser.  

Autant KIRIKOU que le dessin de RIK, transcendent cette réalité tragique, pour nous donner une vision plus humaine de ce « Noir ». Si la défaite de notre équipe nationale pouvait nous apporter ce nouveau regard, nous aurons alors perdu un match et gagner l’essentiel : le respect de « l’autre ».

 

 

        Mais revenons au sport :

        Le sport est souvent utilisé par les politiques comme un puissant anesthésique de l’opinion publique. Un certain K. Marx aurait pu dire que le sport est aussi un opium du peuple. En réalité le sport est utilisé comme un puissant fédérateur de la société. Riche ou pauvre, intellectuel ou analphabète une bonne victoire sportive permet de seller des liens sociaux à travers la liesse commune. Cela permet pendant un certain temps de favoriser la cohésion sociale et la stabilité politique d’une part, d’autre part elle permet d’améliorer le moral des ménages, ce qui aura comme conséquence de stimuler la consommation et donc la croissance pendant un certain temps. C’est le rêve de tout politique.                                              

Au Maroc, comme ailleurs, on applique la même recette à travers la recherche éperdue de résultats sportifs en injectant des sommes colossales dans le sport dit de haut-niveau (à l’échelle internationale il devient de bas-niveau). Cette stratégie a donné par moment quelques résultats épars, auxquels on s’accroche malgré tout, et surtout beaucoup de désillusions.

Ces échecs chroniques trouvent leur raison dans cette même recherche effrénée de résultats. Une recherche qui ne se donne ni le temps de la formation ne celui de l’éducation. Le sport marocain n’est porté par aucune valeur hormis celle de l’argent.

On peut se doter des meilleurs stades du monde, si ces infrastructures sont laissées à la gestion de dirigeants corrompus, et qu’ils sont utilisés par des sportifs qui ne sont porteurs d’aucune valeur, on ne sera pas étonné que le public des gradins soit gangréné par des bandes de voyous. Dans l’état actuel des choses, le sport est à l’image du reste de la société marocaine ...     

Partager cet article

Repost 0
Published by Amster - dans ESCAPADE
commenter cet article

commentaires

Recherche