Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 12:00

Hyperpigmentation cutanée

Pour une esthétique rationnelle de la peau

 
Cet article constitut en fait la 2ème partie de : CONDUITE A TENIRE DEVANT UNE HYPERMPIGMENTAION CUTANEE
Danse-01.jpg
L ’ a s p e c t   t h é r a p e u t i q u e   :

            Aucun des traitements actuels des hyperpigmentations cutanées n’est réellement prouvé. Dans l’état actuel des connaissances il vaut mieux, de loin, insister sur la prévention par des écrans solaires adaptés. En cas d’hyperpigmentation avérée, il nous semble préférable d’informer le patient honnêtement et proposer des cosmétiques aux indications, certes non prouvées, mais avec le minimum d’effets secondaires.        

 

L ’ a s p e c t   s o c i a l  :  L e s  d é r i v e s ! 

            Le traitement des hyperpigmentations cutanées engendre par essence des dérives dangereuses qui proposent de « blanchir » la peau. C’est là un comportement souvent dangereux pharmacologiquement  et condamnable déontologiquement car il fait appel à des relents à caractère racial sur lesquels surf un certains nombre de produits. Faire de la peau blanche une panacée est absurdité dangereuse.

 

L ’ a l t e r n a t i v e   :

           Se pose alors  la question de savoir quels sont les objectifs esthétiques médicalement souhaitables pour la peau ? On peut tenter modestement d’y répondre en toute simplicité en 3 points : d’abords l’hygiène de la peau, la protection de la peau et enfin la nutrition la peau

         L’hygiène de la peau
         Elle se base sur un nettoyage régulier, au moins une fois par jour, avec un lait de toilette (le moins cher) et un rinçage soigneux avec une eau potable ( oui celle du robinet car les lotions et autres sont superflues pour enlever le lait). Le lait étant une émulsion d’une phase huileuse dispersée, par l’intermédiaire d’un agent de surface, dans une phase aqueuse, le mécanisme d’action du lait se fait par solubilisation des impuretés lipophiles dans la phase huileuse et les impuretés hydrophiles dans la phase aqueuse, le lait sera appliqué avec la main pour éviter toute irritation de la peau. Contrairement au savon, qui est lui-même un agent de surface anionique, et qui agit en formant des micelles avec les salissures, qui restent ainsi en suspension dans l'eau qui va être rincée, c’est un effet détergent qui peut être relativement agressif sur une peau de visage fragile.
Au final pour une bonne hygiène, en fonction de la nature de la peau, un savon ou un lait de toilette le plus simple possible suivi d’un rinçage soigneux. 

         La protection de la peau :

         Elle est simplement basée sur une protection solaire adaptée et une hydratation régulière des couches superficielles de l’épiderme. 

         La nutrition de la peau :

         Appliquer des crèmes à base de vitamines et de divers nutriments en se disant que cela va nourrir la peau est une absurdité monumentale, car une peau saine est une barrière efficace qui ne laisse passer ni virus ni bactéries ni même pas l’eau qui n’arrive que difficilement au niveau des couches superficielles de l’épiderme (comme c’est à chaque fois mentionné sur les publicités des crèmes hydratantes, en France, en petits caractères bien sur marketing oblige). De là à faire passer des vitamines à travers la peau il faut être un alchimiste du marketing pour arriver à en persuader la population. En réalité, les vitamines utilisées dans les crèmes sont souvent utilisées comme conservateurs (évitent le noircissement des crèmes …)
Pour nourrir la peau il est plus logique d’opter pour 3 idées (encore 3)  
         - Un apport alimentaire équilibré
         - Une hygiène de vie : c'est-à-dire éviter les conduites à risques qui détruisent la peau : éviter les addictions type tabac et alcool, le stress, et avoir un rythme de vie physiologiquement compatible.     
         - Une activité physique régulière, et là pour la beauté de la peau c’est fondamentale et cela mérite une petite explication. Le sport rend (de façon triviale) la peau rouge ce qui correspond en fait à une vasodilatation (dilatation des vaisseaux) qui a pour objectif d’évacuer l’excèdent de chaleur produit par le métabolisme lié au mouvement, cette vasodilatation va être extrêmement bénéfique pour la peau et les phanères qui vont être mieux irrigués (l’effet inverse du stress). Associé à une alimentation équilibrée cette vasodilatation va apporter vers la peau touts les nutriments dont elle a besoin et en quantités largement suffisantes.

 

           Au final le meilleur soin de beauté pour la femme et pour l’homme ne réside pas dans les crèmes qui constituent une solution de facilité onéreuse d’appoint aux effets largement aléatoires, mais bien dans le sport,
On parle ici de la pratique d’une activité physique modérée à intense, non stressante (contrairement au sport de haut niveau), et surtout régulière. Les effets ne sont tangibles que sur des mois et des mois d’entraînement et de pratique associé à un apport alimentaire équilibré, à un nettoyage soigneux et  à une hygiène de vie saine, relativement, car il ne s’agit pas de devenir un ascète non plus.

Profiter de la vie en évitant le plus possible les conduites à risque paraît une attitude raisonnable et logique pour avoir, entre autre, une belle peau qui représente, en elle-même, une interface extraordinaire autant physique que psychique entre l’intérieur de l’être humain et son environnement.                                              

Partager cet article

Repost 0
Published by Amster - dans MEDECINE & SANTE
commenter cet article

commentaires

amina cherazade 21/01/2014 17:37

j aprouve votre analyse cela parait logique et simple a comprendre il ny a jamais eut de produit miracle c est juste que les personnes desesperees refusent de voir cette triste et reelle verite merci

Recherche