Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 18:19

LECTURE OFFICINALE

IMPACT DU SPORT SUR L’ACTIVITE SEXUELLE

 

           Quel est l’impact du sport sur l’activité sexuelle ? Une question insidieuse posée parfois de façon directe mais le plus souvent de façon narquoise. Pourtant, au fil de nos lectures, on a pris connaissance de deux études américaines, l’une 2003 émanant du Harvard School of Public Health (Department of Nutrition), l’autre de 1990 de l’Université de Californie (Physical Education Department). Ci-après une lecture officinale de ces deux études.

 

1 – Etude de la Harvard School of Public Health (Department of Nutrition) :

Source : Bacon CG, Mittleman MA, Et Al. Sexual Function In Men Older Than 50 Years Of Age: Results From The Health Professionals Follow-Up Study. Ann Intern Med. 2003 Aug 5;139(3):161-8.

 

             L'objectif de cette étude est de décrire l'association entre l'âge et plusieurs aspects du fonctionnement sexuel chez les hommes âgés de 50 ans.

Méthodologie :

- 31 742 hommes, l'âge de 53 à 90 ans ont participé à cette étude.

- La collecte des informations s’est effectuée en l’an 2000 par des questionnaires se rapportant à l’activité sexuelle, l'activité physique, le poids, le tabagisme, l'état matrimonial, l’état de santé et les médicaments utilisés.

De précédents questionnaires biennaux étaient envoyés depuis 1986 posaient des questions sur la date de naissance, la consommation d'alcool et d'autres renseignements sur la santé, ont été pris en compte. 

Résultats :

- Après exclusion des patients atteints de cancer de la prostate, la prévalence normalisée selon l'âge du dysfonctionnement érectile au cours des 3 mois précédents était de 33%.

- De nombreux aspects de la fonction sexuelle ont fortement diminué après l’âge de 50 ans (la fonction d'ensemble, le désir, l'orgasme, et la capacité globale).

- L'activité physique est associée à une réduction de risque de dysfonction érectile

- L'obésité était associée à un risque plus élevé : le risque relatif est de 1,3 [IC : 1,2 à 1,4] pour un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 28,7 kg/m2 vs un IMC inférieur à 23,2 kg/m2.

- Le tabac, la consommation d'alcool, et le temps passé devant la télévision ont également été associés à une prévalence accrue de la dysfonction érectile.

- Les participants qui n’avaient pas de maladies chroniques et qui avaient un mode de vie relativement satisfaisante avaient la plus faible prévalence.
Conclusions des auteurs :

               Le bon maintient de la fonction érectile paraît être corrélé globalement avec une bonne hygiène de vie. Même en considérant l’impact d’autres facteurs ; le mode de vie le plus fortement associé à une augmentation de la prévalence du dysfonctionnement érectile était marqué par le manque d'activité physique et l’obésité.

 

2- Etude de l’Université de Californie (Physical Education Department) :

Source: White JR, Case DA, Et Al. Enhanced Sexual Behavior In Exercising Men. Arch Sex Behav. 1990 Jun;19(3):193-209.

 

                     L’objectif de cette étude a été la recherche de l’impact de 9 mois d’exercice physique sur : la condition physique globale, les facteurs de risque des maladies coronariennes et la sexualité.

Méthodologie :

- Le panel : 78 hommes en bonne santé mais sédentaires (âge moyen, 48 ans).

- Les exercices physiques préconisés, pour le groupe test, se faisaient en groupe avec un superviseur, avec une durée est 60 min par jour, 3,5 jours par semaine. Le maximum d’intensité de ces exercices ciblait  75-80% du maximum des capacités de travail aérobie.   

- Un groupe témoin de 17 hommes (âge moyen, 44 ans) s’est vu préconisé un rythme modéré 60 min par jour, 4,1 jours par semaine en moyenne.

- Chaque participant a tenu un journal quotidien avec les exercices physiques effectués, l'alimentation, l’usage éventuel du tabac, et enfin l’activité sexuelle. 

Résultats et conclusions :

- Les effets bénéfiques d’un exercice physique régulier et vigoureux sur la condition physique et sur le risque de maladies coronariennes ont été obtenus en accord avec les études antérieures.

- L’analyse des journaux quotidiens des participants a révélé une amélioration de l’activité sexuelle significativement plus élevée dans le groupe test (fréquence des diverses activités intimes, fiabilité du fonctionnement pendant les rapports sexuels, pourcentage d'orgasmes satisfaisant, etc.) En outre, le degré d'amélioration de la sexualité chez les sportifs a été corrélé avec le degré d’amélioration de leurs conditions physiques.


Réflexion ultra light
(Âme délicate s’abstenir) :

           L’impact de l’activité sportive sur le QI ne parait pas très claire au vu de la platitude du discours de la plus part des sportifs de haut niveau, alors que l’effet de l’activité physique sur la moitié du QI, qu’on notera [QI/2]1 (QI sur deux indice 1, autrement dit la lettre Q pour ceux qui sont assez puritains pour ne pas  vouloir comprendre) parait bien établi par les études précitées et par des affaires comme celles de Beckham, Ribery ou encore de Tiger Wood.

Quelle meilleure façon de terminer cette année 2010 pour les sportifs amateurs que nous sommes?

Note à part : Une petite question légitime se pose tout de même, quelle différence y a-t-il entre un sportif professionnel et un sportif amateur ? La réponse est toute simple, le sportif de haut niveau joue souvent sur le terrain des autres, alors que le commun des amateurs se contente de jouer sur son propre terrain, ce qui est en adéquation, contrairement aux professionnels, avec un QI honorable, toute en conservant un bon impact sur [QI/2]1, ce qui est étayé par les études américaines précitées   

On aurait pu vous souhaiter pour cette année 2011 argent, santé et bonheur, mais … après réflexion, l’argent et la santé ne sont là que pour servir de socle à l’amour qui est l’essence même du bonheur. Sinon à quoi bon tout l’argent de Crésus et toute la forme d’Arnold Schwarzenegger à son apogée ?

Sans contorsion intellectuelle aucune, appelons un chat un chat : tout ce qu’on vous souhaite pour 2011 c’est de l’amour. Et sans hypocrisie, quel plus bel amour que celui des femmes (du moins pour tout homme normalement constitué).

Jean Gabin disait à juste titre à ce propos :            

« Au milieu de ma vie, j'ai encore appris.

C'que j'ai appris, ça tient en trois, quatre mots :

"Le jour où quelqu'un vous aime, il fait très beau,

j'peux pas mieux dire, il fait très beau ! »

Espérons qu’il fera beau, pour vous, durant les futurs 365 jours à venir. Sans être un freudien du dimanche, n’est-il pas vrai qu’au sein de leurs seins se trouve une bonne partie de notre raison d’être ?

Bonne année 2011

Partager cet article

Repost 0

commentaires

AMEDEE 06/03/2014 14:52

Quelles sont les conséquences du sport sur la sexualité de la femme?

Amster 06/03/2014 18:57

Franchement on n'a pas de références bibliographiques à ce sujet, cependant dans le cadre d'une activité sportive (hors sport de haut niveau) régulière on note une amélioration globale des paramètres physiologiques & psychologique autant de l'homme que de la femme. De là, on ne peut s'attendre, en principe, qu'à une amélioration globale des fonctions sexuelles de la femmes qui sont plus complexes et plus élaborées que chez l'homme.

Olivier 08/01/2011 08:51



Bonjour,


Je découvre votre site et suis assez étonné de lire en 2010 (2011 maintenant) une phrase comme 'pour tout homme normalement constitué' concernant son hétérosexualité. L'hétérosexualité comme
norme (plutôt que comme contingence) me semblait être une notion d'un autre age...


Bien à vous.



Amster 08/01/2011 12:18



C'est fait dans le cadre d'une "reflexion" qui est "ulta light" du leger de chez leger, c'est au 3ème degrès, en plus c'est écrit entre parenthèses. N'y voyez aucune stigmatisation,
 sauf quand on est d'une suceptibilité à fleur de peau. Cela dit, serieusement ce qu'on appel "normes sociales" est tellement aléatoir (en fonction de l'éspace, le temps, la
conjoncture ...) que cela, pour nous et en toute humilité, ne veut rien dire, l'universalité des normes sociales est une des utopies actuelles ...  Merci pour votre
commentaire ( on s'y attendait, un petit peu). Autres remarque que nous a faite une amie "vous n'avez trouvé d'étude que pour les Hommes, il n'y a pas une petite étude nous
concerant ?" ... sur ce, on s' y ettalera pas trops bon week-end à tous            



Abed.k 02/01/2011 18:28



On peut conjuguer le QI et l'autre.....disons QI/2 et ça donne ça:






 Homme intelligent + Femme intelligente = histoire d'amour  Homme intelligent + femme bête = bon coup Homme bête + Femme intelligente = mariage Homme bête + femme bête = grossesse



DRKETABD 27/12/2010 12:02



meilleur année, meilleur veux 2011


c'est sûr qu 'un systeme cardiovasculaire sain et entrainé vaudra mieux qu un systeme sedentaire; bonne sudation a tout le monde :)



Recherche