Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 07:55

C H I F F R E S   &   R E P E R E S

LES VENTES DE JOUNAUX AU MAROC

 

Les ventes de journaux au MAROC n'excèdent jamais

12 Titres pour chaque 1 000 habitants

  Source : Mohammed BERRADA, responsable de SAPRESS, La revue marocaine LE TEMPS, n°70, du 06 au 12/11/2010, page 14. D'après le journal arabophone AKHBAR-AL-YAOUM du 03/11/2010

   

L'avis du pharmacien 

  10-11-08-C-R-LECTURE-DE-JOUNAUX.jpg

En 2006, la moyenne de vente des journaux au Maroc était de 13 exemplaires pour 1000 habitants (source : statistiques de l’ONU in maghrebarts.ma). A titre de comparaison

- La moyenne de vente des journaux en France est de 285 exemplaires pour 1.000 habitants, soit plus de 20 fois les chiffres du Maroc.    

- La moyenne des pays arabes, elle est de 55 exemplaires pour 1 000 habitants

 

Il s’agit là d’un chiffre qui concerne la lecture des journaux, qui est extrêmement grave pour notre pays, et ne parlons pas de la lecture des livres (…). Grave car la lecture du simple journal est un des moyens les plus fiables (avec l’école) pour structurer la pensée du citoyen.

Si les médias audiovisuels s’inscrivent dans une logique de l’immédiat, avec un habillage émotionnel lourd (le ton des voix, les couleurs, les images, la musique de fond) elles ne permettent pas l’émergence d’une pensée rationnelle, pire elles contribuent souvent à l’analphabétisme analytique (analphabétisme fonctionnel) de la population.

Au final, faire abstraction de la lecture des journaux impacte directement la « qualité » de la démocratie, conséquences :  

 

- 37% c’est le taux de participation aux dernières législatives de 2007, avec 19% de bulletins nuls.

- 120 députés ont changé de parti depuis le début de la législature actuelle. Record de transhumance politique pour Mr Mohamed MOUBDIE, actuellement MP, et qui a changé de couleur partisane 6 fois en 14 ans de « carrière ». Source : LE TEMPS, n°70 du 06/11/2010, pages 19 - 23.

- « Les deux tiers des députés sont des barons de la drogue » C’est excessif peut être, c’est en fait une déclaration de Abdelhadi KHAÏRATE, membre du bureau politique de l’USFP un parti qui participe au gouvernement, lors de l’émission Tyarate sur la chaîne 2M, une déclaration confirmée, par la suite, par son auteur. In LE TEMPS, n°70 du 06/11/2010 pages 20 et 22.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

papeterie en ligne maroc 22/01/2014 13:02

oh ! malheureusement

papeterie en ligne maroc 21/01/2014 12:35

J'aimerais bien avoir les nouveaux statistique

Amster 22/01/2014 12:40

Désolé c'est ce dont on dispose, vraisemblablement les chiffres actuels ne devraient pas être meilleurs.

Recherche