Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 20:08

CAS D’OFFICINE

SALBUTAMOL ATTENTION A LA POSOLOGIE chez le nourrisson

 

Là on vous un cas d’officine typique qui démontre qu’exprimer les posologies en cuillère peut induire en erreur le médecin prescripteur et engendrer de possibles surdosages. LIRE : CUILLERE A CAFE & CUILLERE A SOUPE

 Cas-d-officine-ventoline.jpg

 

Rappels déontologiques :  

  - les coordonnés du médecin traitant et du patient on été expressément masqués. Cette image est publiée à titre strictement informatif afin de rapprocher le plus possible le lecteur de la réalité complexe de notre exercice professionnel.        
  - Loin de nous tout côté « donneur de leçons », PharHamster considère que ne nous détenons pas de vérité absolue, en fait toutes les analyses, présentées ici, sont rédigées de bonne foi en fonction des données scientifiques dont nous disposons. Face à toute imprécision, erreur ou omission éventuels, pharHamster reste ouvert à toute remarque, critique ou rectification dans l’intérêt de tous et surtout dans l’intérêt du patient qui reste le cœur de notre métier à tous.


Il s’agit d’un nourrisson de 10 kg avec :

Augmentin  Enf   : 1 dose 10 kg x 3 par pendant 8 j
      Amoxicilline / Acide clavulanique rapport 1/8

Celestène gtte     :      100 gouttes le matin pendant 5 j
      Betamethasone : Corticoïde

Ventoline sp        :       1 càc 2 x par jour pendant 7 j 
       Salbutamol : Broncho-dilatateur βêta-2-mimètique  

Doliprane 150 sup : 1 supp x 3 par jour 
       Paracétamol


     - Remarquez d’abord que le prescripteur a utilisé intelligemment l’Augmentin Enfant et il a absolument raison car la forme dite « Nourrisson » est identique à la forme dite « Enfant » la seule différence c’est la contenance du premier est à 30 ml et le second est à 60 ml, autrement dit on est face au petit et au grand model du même produit. La terminologie« Nourrisson » n’a pas de sens, pour la posologie seul compte le poids.

     - La posologie du salbutamol (ventoline) pose réellement un problème :

La posologie préconisée en pédiatrie (source : Vidal) est de 0.20 à 0.30 mg / kg / j,
En optant pour 0.30 mg / kg / j, et pour un bébé de 10 kg, la dose journalière (0.30 x 10) est 3 mg par jour.
Sachant qu’une càc (5 ml) du Ventoline sp contient 2 mg de salbutamol et si on utilise la posologie prescrite on arrive à une dose de 4 mg par jour ce qui représente 25 % de plus que la dose usuelle maximale.
Il y a risque sérieux, de notre point de vu, de surdosage qui implique dans ce cas tremblements, tachycardie, modifications tensionnelles, sueurs, risque d'hypokaliémie.

 

       - L’alternative : c’est une posologie calculée en ml, dans ce cas précis pour 10 kg : le maximum usuel est 3 mg (sachant que 5 ml de ventoline sp contient 2 mg de salbutamol) cette dose sera administrée via une seringue de 2.5 ml (coûtant 2.25 DH maximum) à la posologie de 2.5 ml x 2 par jour.

 

Conclusion :
Ce cas simple montre les écueils auxquels fait face le médecin avec des posologies exprimées en cuillère à café. Cela montre aussi que l’écriture d’une ordonnance est un travail qui nécessite du temps, pour ce faire un prescripteur ne peut pas, humainement, faire la consultation d’un  nombre colossal de patients. Comme c’est le cas dans certaines structures de santé publique.

En attendant de meilleures conditions de travail pour les médecins (…), l’officinal doit être extrêmement vigilent particulièrement  face aux posologies pédiatriques qui ne sont pas faciles à mettre en œuvre.

Rappel déontologique : Stigmatiser un confrère, en s’octroyant de droit de le juger devant le patient, est une absurdité monumentale qui a un impacte négatif sur l’ensemble du corps médical et dont le patient est la première victime.

A charge à chacun (Pharmacien ou médecin en cas d’une 2ème consultation) de gérer ce genre de situation de manière rationnelle et subtile dans l’intérêt d’abord du patient.     

Partager cet article

Repost 0
Published by Amster - dans CAS D'OFFICINE
commenter cet article

commentaires

Recherche