Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 18:53
1600  INTOXICATION ALIMENTAIRE PAR AN AU MAROC
Repost 0
Published by Amster - dans ESCAPADE
commenter cet article
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 19:19

                C’est une reprise par Nabyla Maan (http://www.nabylamaan.ma/) d’un énorme classique du patrimoine MELHOUN marocain Laghzal Fatma. Avec une distribution remarquable, cette version montre la possibilité de faire évoluer une production artistique présentée classiquement de manière traditionnelle (voir folklorique ou naïf) vers un travail qui a une grande profondeur et de grande qualité.

                C’est, en quelque sorte, ce qu’on souhaite de mieux pour notre société. Une société qui, aujourd’hui, au lieu de faire évoluer  les mentalités traditionnelles vers plus de civisme et de progrès, les juxtaposent à une modernité de pacotille déterminant une situation schizophrénique invraisemblable.

 Bonne fête

Lire aussi AID ALADHA OU FÊTE DU MOUTON     

Repost 0
Published by Amster - dans ESCAPADE
commenter cet article
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 17:18
ESCAPADE HTA AVC CHU Etc.

Là la chute est la petite phrase à gauche ...

Repost 0
Published by Amster - dans ESCAPADE
commenter cet article
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 19:16

ESCAPADE

THELMA & LOUISE EN ARABIE SAOUDITE
Repost 0
Published by Amster - dans ESCAPADE
commenter cet article
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 18:52

Les dépêches de l’agence de presse

du Chat Rouge

Les dépêches de l’agence de presse du Chat Rouge

Source : Le Canard Libéré, n°301, du 14/06/13, page 05 

***************************

    Le nouvel entraîneur de l'équipe nationale de football veut rebaptiser l'équipe nationale "Les sloughis". Il explique ce choix en précisant que "Les lions ont disparu de l'Atlas depuis bien longtemps. Les Sloughis, quant à eux, courent toujours".

***************************

   Le salon international de l'arnaque prévu à Casablanca le 22 mai 2013 a une fois de plus été reporté pour la même raison que l'année dernière : l'organisateur s'est enfui avec la caisse.

***************************

   Les alcooliques anonymes de Casablanca ont tenu leur 44.650e réunion hier soir dans le bar d'un hôtel de la capitale économique. La réunion s'est terminée au petit matin. A la sortie, un des membres a tenté de s'exprimer sans que notre journaliste n'ait pu saisir le sens de ses propos.

***************************

   Le KLAXON D'OR international  a été remporté cette année une fois de plus par un automobiliste casablancais. Le trophée a été remis par le président de la FIK en personne (Fédération Internationale des Klaxonneurs) devant un pare-terre de chauffards émus.

***************************

   Les mangeurs du Ramadan ont entamé une grève de la faim devant le parlement. Leur principale revendication: qu'on les laisse manger où ils veulent quand' ils veulent.

***************************

   Les Caïds d'arrondissement des grandes villes du Royaume ont tenu un sitting de  protestation devant le siège Transparency Maroc. D'après eux, leur principale source de revenue est actuellement menacée.

***************************

   Le tout nouveau parti politique marocain "L'Union Marocaine des Travailleurs Honnêtes" n'a pas pu tenir son premier congrès faute d'adhérents.

***************************

  Lors d'une visite de la place Jamaa El Fna, David Copperfield s'est rendu compte que son portefeuille avait disparu. C'est la magie de Marrakech.

***************************

  Rafle généralisée des filles de joie d'une ville du nord du pays dans la nuit du 12 au 13 avril. Nos journalistes ont toutefois constaté que cette opération correspondait a la date de l'anniversaire du commissaire de la ville.

***************************

  La société de transactions financières FLOUSCOUM a été rebaptisée FLOUSSI par son président-directeur général qui a immédiatement pris la fuite.

***************************

  Un ancien ministre des années 70-80 maintenant âgé de plus de 90 ans a été arrête pour vol a l'étalage dans un supermarché de la capitale. Sa fille venue le chercher au commissariat a déclaré : ce sont de vieilles habitudes dont il a beaucoup de mal à se débarrasser.

***************************

L’avis de l’apothicaire du coin :

   Cette série de « dépêches » remarquables s’inspire nous semble-t-il du Chat de Philippe Geluck, mais adaptée au contexte marocain.

Un dicton marocain dit : « Trop de malheur, fait rire », chacune de ces répliques interpelle les citoyens que nous sommes sur nos contradictions. Au-delà de la satire, magnifique dans le cas présent, chaque dépêche en soi, remue le couteau dans les plaies de notre quotidien. Au-delà des mots, ce sont nos maux qui sont mis en exergue

Repost 0
Published by Amster - dans ESCAPADE
commenter cet article
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 11:08

Escapade 

L’histoire véridique d’un voleur de pharmacie

 

Escapade-veridique-le-voleur-de-la-pharmacie.jpg

    Ce fait divers a été récemment rapporté  par le journal « Le Canard Libéré » de cette semaine. Source : Le Canard Libéré, n°296, page 3, édition du 10 mai 2013

« Un cambriolage mené par un voleur sans expérience a tourné au comique. Issu du nord du Maroc, le jeune aigrefin s'est introduit à l'intérieur d'une pharmacie dans la nuit du mardi au mercredi par une petite fenêtre d’aération sur le toit de l'officine. Une fois son forfait accompli, il aura du mal à sortir de la pharmacie malgré plusieurs tentatives. Motif : La petite lucarne permet d'accéder à la pharmacie par le haut mais ne permet pas d'en sortir une fois en bas. Piégé par lui-même, le voleur idiot a dû demander l'aide des passants pour quitter sa prison et se faire coffrer par la police. Ce n'est pas seulement en matière de larcin que le, niveau vole très bas... »

Bonne semaine.

Repost 0
Published by Amster - dans ESCAPADE
commenter cet article
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 18:46

Escapade

Le théologue & l’opium

   

           
             Désolé pour nos lecteurs strictement francophones, c’est intraduisible et terriblement drôle, Cheikh Ba Alaoui exprime ici à sa façon spontanée son mécontentement de l’usage  des drogues et en même temps il s’attaque à ceux qui prient (pour guérir d’une maladie …) les marabouts,  les aïeuls … enfin tout ce qui n’est pas Dieu. Le fond sur cette partie (…)* paraît bon, n’empêche que la mimique est assez spéciale (c’est du Louis De Funès non pas dans les Aventures de Rabbi Jacob , mais dans celles d’un Imam spontané)     
* Quand on écoute un certain nombre de ses discours c’est moins drôle … et de loin.

            Pour les simples apothicaires rationnels que nous sommes, tout ce qui limite les dégâts causés par les drogues est bon à prendre, encore faut-il ne pas se faire prendre soi-même dans les considérations démagogiques et oublier que la lutte contre les drogues se base sur deux points :

Primo :

Informer et éduquer la population cible. Sur ce point l’officine se trouve complètement marginalisée d’une part par les institutions qu’elles soient gouvernementales ou non et d’autre part par l’attitude non volontariste, et c’est le moins qu’on puisse dire, des officinaux qui se contentent, mis à part quelques individualités, d’être de simples délivreurs de médicaments sans aucun avis critique ni implication sociale 

Secundo :

la lutte contre les mafieux et ceux qui les soutiennent, sans oublier les problématiques sociales sous-jacentes qui les alimentent.

Finalement que du classique    


 
Repost 0
Published by Amster - dans ESCAPADE
commenter cet article
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 18:29

Escapade

Les toilettes à Rabat & leur "cahier des charges"

Cahier de charges ou de décharges ? 

12-12-12-PHARAMSTER-Rabat-toilettes-publiques.jpg

    A la base il y a ce billet paru dans le sérieux journal L’ECONOMISTE du 24/10/2012  

Rabat/toilettes publiques : Le cahier des charges est prêt
« Le cahier des charges relatif à la gestion déléguée des toilettes publiques au niveau de la ville de Rabat est prêt. Les élus ont approuvé, hier mardi lors de la session du conseil de la ville du mois d'octobre, les observations faites par le ministère de l'Intérieur à la version initiale préparée par la ville.
La commune pourra donc lancer l'appel d’offres pour la sélection d'un opérateur qui va aménager les toilettes et assurer leur gestion. A l'ordre du jour figure également l'adoption du budget 2013. L'examen de ce point a été reporté à une autre réunion. Les élus ont aussi examiné le problème des chiens errants qui commence à prendre de l'ampleur dans certaines zones comme Akari et l'ancienne médina. »

Source : « De Bonne Source », L’ECONOMISTE, n°3895, page 31, du 24/10/12

 

 

    Ah ! Oui pour gérer ses toilettes publiques la grande ville de Rabat, classée patrimoine de l’humanité SVP, a besoin :

             - d’une gestion déléguée avec un cahier de charges (humm ça sent déjà le souffre) et qui pour être accepté, a nécessité non seulement une, mais deux versions.    

             - d’un appel d’offres pour la sélection d'un opérateur qui va sous-traiter cette délicate question

             - de l’aval, SVP, du ministère de l’intérieur. Ah ! Là ça devient sérieux, car avec toutes les sortes de déflagrations avec émanation de gaz qui s’y produisent, les toilettes publiques doivent être sécurisées par les temps qui courent.

Il ne reste plus que l’intervention de l’ONU et de l’OTAN pour pacifier ce dossier stratégique pour la sécurité mondiale. Les flatulences marocaines sont, selon des sources bien informées (!), hautement dangereuses pour la couche d’ozone !!! Franchement plus bureaucratique que ça tu meurs !

    Plus sérieusement, le journal LE MONDE dans son édition du 20/11/2012 titrait : « Les toilettes, un luxe pour 2,5 milliards d'humains » où on apprend que :

            - le 19 novembre c’est  la Journée mondiale des toilettes (Merci pour tous ceux qui fêtent leur anniversaire à cette date)

            - 2,5 milliards de personnes n'ont pas accès aux toilettes avec assainissement 

            - 1,1 milliard n'a d'autre choix que de déféquer dans un champ, au bord d'une rivière, en forêt, dans un sac plastique ou sur un terrain vague, selon les recensements communs de l'Unicef et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). (Ah ! Il en faut des recensements ...)

            - S'appuyant sur leur rapport 2012, le secrétaire général de l'Organisation des Nations unies (ONU), Ban Ki-moon, reconnaît que, si l'Objectif du millénaire pour le développement en faveur de l'accès à l'eau potable a bien progressé, le monde n'est, en revanche, "toujours pas en voie d'atteindre la cible en matière d'assainissement".

Ma foi … vu sous un certain angle ... , le sujet des toilettes publiques devient absolument sérieux. Enfin on termine par une magnifique citation entendue sur une radio :

« Le tiers-Monde commence là où l’entretien s’arrête ». J’ajouterai humblement que Le tiers-Monde commence là où l’entretien s’arrête et où on se complique la tête. Et pourquoi faire simple alors qu’il y a possibilité de faire compliqué ! Comme si on n’avait pas de chats à fouetter.

Bonne journée du 12/12/2012

Post-scriptum du 17/12/12

Le journal L’ECONOMISTE revient sur ce sujet de façon plus globale dans un article édifiant, intitulé : « Ordures, crachats, urine …la guerre oubliée de l’hygiène »

Source : A. G. « Ordures, crachats, urine …la guerre oubliée de l’hygiène », L’ECONOMISTE, n°3929, pages 32-34, du 14/12/2012

Repost 0
Published by Amster - dans ESCAPADE
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 12:17

12-12-05-Equite-salariale--homme-femme.jpg

 

Prochainement sur PHARAMSTER :

Analyse comparative SUPRADYN BOOST® Vs SUPRADYNE®

L’utilisation du guarana en question !  

Repost 0
Published by Amster - dans ESCAPADE
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 21:01

 

12-09-20-Escapade-Mozambique-Maroc-2-a-0-source-l-economi.jpg

 

           Enfin un joli dessin sur la débandade de l’équipe marocaine de foot, et par ricocher de tout le sport marocain, London 2012 oblige.  En gros les pseudo-lions de l’Atlas ont été « domestiqués » par une courageuse équipe du Mozambique qui les a transformés en un accessoire pour la maison.  

Ce qui frappe dans ce dessin c’est la bonhomie du personnage africain qui rappel un autre personnage, non moins sympathique, celui la bande dessinée KIRIKOU. 12-09-20-Escapade-Mozambique-Maroc-2-a-0-KiriKou.jpgL’un et l’autre se caractérisent par l’humanisation de l’image de l’Afrique.

Le terme «humanisation » par rapport à une situation donnée, consacre une technique de communication usuelle qui vise à transformer l’appréciation par le grand public d’une situation conflictuelle donnée. Il s’agit de faire passer l’opinion publique d’une vision rationnelle à une vision émotionnelle en la chargeant par l’affect.

En ce sens Kirikou, qui est très loin de la culture Tintin, comme le dessin de RIK transforment l’image d’une Afrique (noire ou basanée) dominée d’une part par la nature somptueuse et d’autre part des conflits violents perpétuels d’une agressivité incommensurables. Des conflits qui trouvent leurs origines dans la prépondérance des considérations religieuses et ethniques sur l’aspect citoyen. Autant au nord qu’au sud de l’Afrique, cet état de fait bloque irrémédiablement l’émergence d’une culture démocratique. Ce qu’on oubli souvent c’est que l’éclosion d’une démocratie avec son corolaire en terme de droit de l’Homme, nécessite au préalable l’existence d’un projet de société cohérent réaliste et réalisable. A défaut de tel projet, la démocratie, au meilleur des cas, devient une simple mécanique électorale qui tourne en rond et qui finie tôt ou tard par imploser.  

Autant KIRIKOU que le dessin de RIK, transcendent cette réalité tragique, pour nous donner une vision plus humaine de ce « Noir ». Si la défaite de notre équipe nationale pouvait nous apporter ce nouveau regard, nous aurons alors perdu un match et gagner l’essentiel : le respect de « l’autre ».

 

 

        Mais revenons au sport :

        Le sport est souvent utilisé par les politiques comme un puissant anesthésique de l’opinion publique. Un certain K. Marx aurait pu dire que le sport est aussi un opium du peuple. En réalité le sport est utilisé comme un puissant fédérateur de la société. Riche ou pauvre, intellectuel ou analphabète une bonne victoire sportive permet de seller des liens sociaux à travers la liesse commune. Cela permet pendant un certain temps de favoriser la cohésion sociale et la stabilité politique d’une part, d’autre part elle permet d’améliorer le moral des ménages, ce qui aura comme conséquence de stimuler la consommation et donc la croissance pendant un certain temps. C’est le rêve de tout politique.                                              

Au Maroc, comme ailleurs, on applique la même recette à travers la recherche éperdue de résultats sportifs en injectant des sommes colossales dans le sport dit de haut-niveau (à l’échelle internationale il devient de bas-niveau). Cette stratégie a donné par moment quelques résultats épars, auxquels on s’accroche malgré tout, et surtout beaucoup de désillusions.

Ces échecs chroniques trouvent leur raison dans cette même recherche effrénée de résultats. Une recherche qui ne se donne ni le temps de la formation ne celui de l’éducation. Le sport marocain n’est porté par aucune valeur hormis celle de l’argent.

On peut se doter des meilleurs stades du monde, si ces infrastructures sont laissées à la gestion de dirigeants corrompus, et qu’ils sont utilisés par des sportifs qui ne sont porteurs d’aucune valeur, on ne sera pas étonné que le public des gradins soit gangréné par des bandes de voyous. Dans l’état actuel des choses, le sport est à l’image du reste de la société marocaine ...     

Repost 0
Published by Amster - dans ESCAPADE
commenter cet article

Recherche