Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 23:38

CHIFFRES & REPERES

APPLE A PLUS DE TRESORERIE

 QUE LE TRESORE AMERICAIN

 steve-jobs-apple.jpg

      En ces temps de crises de la dette autant aux USA qu’en Europe, une information est passée comme une lettre à la poste dans plusieurs journaux télévisés. A notre sens, elle mérite qu’on s’y attarde, en effet Apple première capitalisation boursière au monde avec une valorisation de 340 milliards de dollars1 possède plus de liquidité que l’Etat américain lui-même2. Les chiffres :

APPLE

USA

75,8

Milliards de dollars

73,0

Milliards de dollars

 Les 73 milliards de dollars de l’Etat Américain représentent ce que la première puissance économique mondiale peut encore dépenser avant d'atteindre la limite de la dette fixée par les parlementaires américains (14.294 milliards de dollars).

Sources entre autre :

1 - Le Soir Echos, n°892, page 2, du 16/08/11  

2 - LE FIGARO du 30/07/2011 mise à jour du 01/08/2011, consulté le 10/08/11

L’avis de l’apothicaire du coin :

        Ces chiffres posent clairement la problèmatique du rapport de force entre l’Etat qui représente la richesse collective et l’entreprise qui représente la richesse individuelle. Assurément les Etats-Unis ne sont pas en manque de liquidité, par contre ils sont clairement en manque d’équité. Cette équité n’implique pas l’attitude simpliste de « prendre aux riches pour donner aux pauvres », mais de revoir la réciprocité de l’attitude de l’Etat par rapport aux grandes entreprises. Autrement dit lorsqu’une grande entreprise menace de s’écrouler les Etats n’hésitent pas à l’épauler, avec comme arguments : les emplois, les menaces sectorielles ou encore l’intérêt suprême du pays, cette attitude économiquement raisonnée doit être au minimum réciproque.

Cela ne touche pas que les USA ou l’Europe, dans un pays comme le notre où des entreprises décrochent diverses dérogations, elles ne renvoient malheureusement que très peu « l’ascenseur » aux caisses de l’Etat. Ou pire encore ce quelles renvoient passe directement dans les poches des commis de l’Etat !                         

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche