Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 16:00

CAS D’OFF.

ATTENTION AUX ASSOCIATIONS MEDICAMENTEUSES

AVEC LE RHUMIX

 

 10-12-06-CAS-d-OFF-ASSOCIATION-RHUMIX.jpg

Rappels déontologiques : 

  - les coordonnés du médecin traitant et du patient on été expressément masqués. Cette image est publiée à titre strictement informatif afin de rapprocher le plus possible le lecteur de la réalité complexe de notre exercice professionnel.       

  - Loin de nous tout côté « donneur de leçons », PharHamster considère que ne nous détenons pas de vérité absolue, en fait toutes les analyses, présentées ici, sont rédigées de bonne foi en fonction des données scientifiques dont nous disposons. Face à toute imprécision, erreur ou omission éventuels, pharHamster reste ouvert à toute remarque, critique ou rectification dans l’intérêt de tous et surtout dans l’intérêt du patient qui reste le cœur de notre métier à tous.

- Note importante pour les patients : cet article est une discussion professionnelle, ne pas changer ni arrêter votre traitement sans l’avis de votre médecin, ce dernier connaît parfaitement votre cas. Par ailleurs les données scientifiques sont en perpétuelle évolution, il se peut que votre médecin traitant puisse se baser sur des données dont nous ne disposons pas

 

Contexte :

- Date : 06/12/10

- Médecin traitant : secteur public  

- Patient : jeune femme, âgée de 22 ans

- Signes rapportés en officine : Vomissement et douleurs abdominales

Ordonnance :

- Cetamyl cp : 2 cp x 3 par jour

DCI : paracétamol en cp dosé à 500 mg 

- Rhumix sts : 1 sts x 3 par jour

DCI : association de six principes actifs : Chlorphénamine Maléate 4 mg, Ibuprofène 200 mg, Pseudoéphedrine 50 mg, Paracétamol 400 mg, Caféine 25 mg, Vitamine C 300 mg. Pour plus d’information lire notre article : Etude comparative Rinomicine vs Rhumix

- Aspegic 1000 sts : 1 sts x 3 par jour

DCI : acétylsalicylate de lysine, c’est de l’aspirine sous forme de sel de lysine (un acide aminé) ce qui améliore sa solubilité.  

- Biotic plus 1 g sts : 1 sts x 2 par jour

DCI : association 1/8 d’amoxicilline 1 g et d’acide clavulanique 125 mg. Pour plus d’informations lire notre article : L’association amoxicilline ¼

Analyse :

              Le problème posé par cette ordonnance n'est autre que la difficulté d’associer une spécialité comme Rhumix qui est elle-même est une formulation à base de plusieurs principes actifs (comme son concurrent le Rinomicine).

Dans le cas présent et aux doses préconisées par l'odonnance on a :

             1- Un surdosage en paracétamol : 1 g apporté par le Cetamyl et 400 mg par le Rhumix soit 1,4 g par prise. Selon le RCP de la spécialité Doliprane 1000 mg (in AFFSSAPS, mise à jour du 31/03/2009, consulté le 07/12/2010)

« Il n'est généralement pas nécessaire de dépasser 3 g de paracétamol par jour, soit 3 comprimés par jour. Cependant, en cas de douleurs plus intenses, la posologie maximale peut être augmentée jusqu'à 4 g (4 comprimés) par jour. Toujours respecter un intervalle de 4 heures entre deux prises.»

Il s’agit ici d’un surdosage relatif non pas à la quantité totale de paracétamol administrée, mais à la quantité par prise qui est injustifiée.

             2- L’association d’ibuprofène et d’aspirine : l’ibuprofène est apporté par le Rhumix et l’aspirine par l’Aspégic. L’association de deux AINS est tout simplement injustifiée et pour cause dans le Vidal dans sa rubrique « Références Médicales Opposables » retrouvée à la fin des monographies des AINS on peut lire ce qui suit :    

« Thème 1 - Prescription des antiinflammatoires non stéroïdiens, paragraphe 1.8 : Il n' y a pas lieu d'associer deux AINS par voie générale, y compris l'aspirine (Sauf lorsque celle- ci est prescrite à visée antiagrégante à des doses < 500 mg). Cette recommandation concerne toute la classe des AINS, qu'ils soient prescrits comme antalgiques, antipyrétiques ou anti-inflammatoires »

             3- L’intérêt, d’associer l’aspirine (Aspégic) et le paracétamol (Cetamyl), reste discutable 

 

Conduite à tenir proposée :

              La conduite officinale à tenir proposée (sauf erreur de notre part), à défaut de contacter le médecin - absence de n° de téléphone -, a pour objectif de respecter l’esprit de la prescription tout en faisant éviter au patient les effets délétères éventuels.    

      - Limiter la posologie du Cetamyl à 1 CP x 3 par jour (en cas de problème on prétextera qu’on a mal lu l’ordonnance)

      - Eviter de délivrer l’Aspegic (on prétextera un problème de stock)

      - Ne jamais stigmatiser en aucun cas, l’auteur de l’ordonnance, car cela induit une perte de confiance dans la relation médecin – patient ce dernier aura tendance alors à multiplier les consultations et à collectionner inutilement les effets secondaires.
Au contraire l’officinal, dans l’intérêt du patient même, doit veiller à consolider les rapports de ce dernier avec son médecin pour une bonne observance du traitement et pour avoir de bons résultats - éviter le plus possible les effets nocebo délétères - .                

Cela exige de la part de l’officinal dans certains cas, comme dans le cas présent, non seulement des connaissances pharmacologiques mais aussi du doigté intellectuel et relationnel afin de remplir pleinement sa mission.

Rappel : il est absurde, irresponsonble, voir suicidaire, qu’un professionnel de la santé, digne de ce nom, voulant étaler sa compétence, charge un confrère. Et ce pour les raisons suivantes :
- La 1ère victime de ce comportement stupide, c’est le patient qui perd toute confiance dans l’ensemble du corps médical    
- La 2ème victime c’est le corps médical dans son ensemble qui va perdre, au final, l’estime et le respect du citoyen.

Comme un cas d’officine peut en cacher un autre, voici à titre indicatif une autre ordonnance, qui sur la forme parle d'elle-même, où on retrouve le même problème que l'ordonnance analysée.   

Ordonnance :

- Rhumix sts : 1 sts x 2 par jour    

- Diclomax 75 : 1 CP x 2 par jour

DCI : diclofénac un AINS (antiiflammatoire non stéroïdien)

10-11-26-Rhumix---Diclomax-75.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Amster - dans CAS D'OFFICINE
commenter cet article

commentaires

Recherche